L'expo internationale Art Basel Miami Beach rend hommage en passant à David Bowie

Les organisateurs de l'exposition internationale Art Basel Miami Beach 2016 ont révélé le thème du programme "Public" de l'événement: ce sera "Ground Control", d'après les paroles de la chanson "Space Oddity" de David Bowie. Des installations conçues par 20 artistes seront exposées dès décembre dans un parc de la ville, Collins Park.

Le commissaire de l'exposition (émanation de l'événement bâlois d'origine), Nicholas Baume, s'est inspiré cette année de David Bowie, décédé en début d'année. "Ground Control", citation de la chanson "Space Oddity", examinera ainsi les manières dont les artistes "inventent et imaginent de nouveaux types d'espace: physique, social et psychique". Les visiteurs découvriront comment le cadre familier de Collins Park aura été transformé en "site d'expériences transformationnelles" par le biais de l'art.

Plusieurs des œuvres présentées utilisent des objets quotidiens dont l'usage est détourné: c'est le cas de l'installation "Atmosphère" d'Éric Baudart, un aquarium rempli d'huile de cacahuète dans lequel tourne au ralenti un ventilateur. La contribution de David Adamo au programme consiste quant à elle en une série de petites sculptures en bronze représentant divers objets comme des tongs, des agrumes et un sandwich acheté à la boutique "La Sandwicherie" de Miami Beach.

Chameaux en aluminium, menottes en bronze et bicyclette tordue

Pour "Malpertuis", de Wagner Malta Tavares, un réverbère XIXe siècle sera installé dans le parc et s'illuminera entièrement à la tombée de la nuit, tandis qu'Alicja Kwade, dans son installation "Reise ohne Ankunft (Mercier)", présentera une bicyclette complètement tordue sur elle-même.

Dans "Naturaleza urbana", de Yoan Capote, commentaire de l'artiste sur l'urbanisation, un arbre se verra enchaîné par une paire de grandes menottes en bronze; quatre sculptures de chameaux en aluminium, quasiment grandeur nature, seront posées sur leur double en miroir dans "Mirage" de Jean-Marie Appriou.

Sol LeWitt et Claudia Comte, eux, présenteront des œuvres à base de formes géométriques, tandis que la forme humaine sera à l'honneur dans plusieurs installations, parmi lesquelles "Jesus" de Tony Matelli et "10 Standing Figures" de Magdalena Abakanowicz.

Les dernières oeuvres seront enlevées le 15 mars

Pendant ce temps, au musée d'art contemporain de Miami Beach, récemment renommé The Bass, cinq rochers peints de couleurs vives et empilés l'un sur l'autre en forme de cairn constitueront la "Miami Mountain" d'Ugo Rondinone.

Les œuvres installées à Collins Park seront visibles durant l'exposition internationale d'art contemporain Art Basel Miami Beach, qui se déroule du 1er au 4 décembre ; une sélection d'oeuvres restera sur place jusqu'au 15 mars dans le cadre du programme "The Bass Projects".

Pour plus de détails, consultez le site officiel (en anglais) : www.artbasel.com/miami-beach