L'enquête sur le vol de l'"Olympia" de Magritte se clôture sans suspect

L'enquête sur le vol de l'"Olympia" de Magritte se clôture sans suspect
L'enquête sur le vol de l'"Olympia" de Magritte se clôture sans suspect - © Belga

L'enquête sur le vol de l'œuvre "Olympia" du peintre surréaliste belge René Magritte a pris fin alors qu'aucun suspect n'a été identifié, a indiqué jeudi le parquet de Bruxelles. La peinture avait été volée en 2009 dans le musée Magritte à Jette, avant d'être retrouvée deux ans plus tard. Une rançon de 75.000 euros aurait été payée pour récupérer l'œuvre mais cette rumeur n'a jamais été confirmée.

Le jeudi 24 septembre 2009, deux hommes avaient fait irruption dans le Musée Magritte et avaient menacé le personnel ainsi que les visiteurs. Les voleurs s'étaient enfuis avec la peinture, qui se trouvait dans une petite salle protégée par une porte en verre. Deux ans plus tard, en décembre 2011, la toile avait été proposée à l'expert Janpiet Callens. D'après lui, les voleurs n'avaient pas pu écouler la pièce sur le marché noir et cherchaient donc à la rendre. L'enquête judiciaire, ouverte à la suite du vol, a désormais été clôturée et n'a pas pu identifier de suspect. Le parquet demandera à la chambre du conseil de décharger le juge d'instruction. L'enquête pourra être rouverte si de nouveaux éléments surgissent, a néanmoins précisé le parquet.


Belga