L'artiste chinois Ai Weiwei a créé des masques de protection respiratoire

L'artiste et dissident chinois Ai Weiwei a conçu des masques de protection dans le but de récolter des fonds au profit de la lutte contre le coronavirus.
L'artiste et dissident chinois Ai Weiwei a conçu des masques de protection dans le but de récolter des fonds au profit de la lutte contre le coronavirus. - © Image Courtesy of Ai Weiwei and Ebay Charity

Les masques créés par l'artiste chinois serviront à récolter des fonds pour des aides humanitaires et des soins d'urgence dans le cadre de la pandémie.

Les amateurs de l'oeuvre d'Ai reconnaîtront des motifs familiers, tels que les graines de tournesol de son installation de 2010 à la Tate Modern et le doigt d'honneur de sa série "Study of Perspective" (2014)

Une caméra de surveillance, des menottes, des créatures de la mythologie chinoise apparaissent également sur ces masques de protection, qui ont été sérigraphiés manuellement dans le studio berlinois de l'artiste.

Ces créations seront en vente jusqu'au 27 juin sur eBay for Charity à des prix allant de 50$ l'unité à 300$ le lot thématique de 4 et 1.500$ pour un assortiment de 20.

Tous les bénéfices seront reversés à Human Rights Watch, Refugees International and Doctors Without Borders. La somme de 506.000$ a déjà été récoltée.

Chaque petite action individuelle devient puissante lorsqu'elle s'intègre dans une réponse sociale. Le port du masque est un geste individuel. Lorsque toute une société porte un masque, cela devient un combat contre un virus mortel. Et une société composée d'individus choisissant de porter un masque sans y être forcés par les autorités peut défier et résister à n'importe quelle force. Aucune volonté n'est trop petite. Aucun acte n'est dépourvu de pouvoir

 affirme l'artiste chinois dans un communiqué.

Ces dernières semaines, plusieurs grands noms de la communauté artistique ont participé à l'effort de lutte contre le coronavirus en créant des masques.

Au début du mois de mai, la Société d'art contemporain britannique a invité quatre artistes à customiser des protections de ce type dans le cadre de la campagne de financement participatif "CAS Rapid Response Fund".

Archive

Sorti en 2018, le documentaire d'Ai Weiwei "Human Flow" montrait la situation des migrants dans le monde.