Keith Haring, Basquiat, Vasarely : 13 monographies à ne pas manquer en 2019

Untitled Film Still #21, 1978
5 images
Untitled Film Still #21, 1978 - © Cindy Sherman / Metro Pictures

L'activité muséale s'annonce riche pour 2019. Panorama des expositions consacrées à un seul et unique artiste qu'il ne faudrait manquer sous aucun prétexte cette année.

"Implicit Tensions : Mapplethorpe Now", du 25 janvier au 10 juillet, au Guggenheim à New York

30 ans après sa mort, l'antenne américaine du musée Guggenheim, célébrera l'oeuvre du sulfureux photographe Robert Mapplethorpe, à travers une exposition, où l'on devrait retrouver les quelque 200 clichés et objets offerts au musée par le Robert Mapplethorpe Foundation en 1993.

"Vasarely, le partage des formes", du 6 février au 6 mai, au Centre Pompidou à Paris

Attention, cette exposition événement revient sur le père de l'art optique pour sa première rétrospective française depuis plus de 50 ans. Cette manifestation suivra les grandes étapes de sa vie, de sa formation dans le sillage du Bauhaus, jusqu'à ses créations autour de la quatrième dimension.

"Only Human: Photographs by Martin Parr", du 7 mars au 27 mars, à la National Portrait Gallery à Londres

La National Portrait Gallery présente cette exposition comme majeure. Elle reviendra sur la carrière d'un des plus fameux photographes britanniques, en présentant ses réalisations les plus connues mais aussi des clichés inédits jusqu'alors. Il sera notamment question de portraits, qui mettront en lumière l'identité britannique d'aujourd'hui et révélera le point de vue de Parr sur le climat social du pays après le référendum sur l'Union Européenne.

"Stanley Kubrick : the Exhibition", du 26 avril au 17 septembre, au Design Museum de Londres

Décédé il y a bientôt 20 ans, le célèbre réalisateur fait l'objet d'une exposition itinérante qui viendra élire domicile au Design Museum de Londres. Au programme, la découverte des archives de ce monstre du cinéma, avec des accessoires, des costumes originaux, des décors, mais aussi des photographies rares, qui retraceront l'histoire du cinéaste.

"Dora Maar", du 5 juin au 29 juillet, au Centre Pompidou à Paris

Actrice du surréalisme, muse de Picasso, mais aussi photographe et artiste, Dora Maar a laissé sa marque sur les mouvements d'avant-garde dans les années 1930. Le Centre Pompidou lui offre une exposition qui retrace sa carrière et sa vie.

"Keith Haring", du 14 juin au 10 novembre, à la Tate de Liverpool

Première grande exposition consacrée à l'artiste au Royaume-Uni et sobrement intitulée "Keith Haring", cette exhibition regroupera plus de 85 oeuvres, dont des toiles, des dessins, mais aussi quelques sculptures.

"Basquiat's Defacement : The Untold Story", du 21 juin au 6 novembre, au Guggenheim à New York

Le Guggenheim invitera ses visiteurs à relire l'oeuvre de Jean-Michel Basquiat, à travers le prisme de son identité et du rôle de son activisme culturel à New York au début des années 1980. L'exposition prendra comme point de départ la toile "Defacement (The Death of Michael Stewart)" réalisée par Basquiat pour commémorer la mort d'un jeune artiste noir.

"Cindy Sherman", du 27 juin au 15 septembre, à la National Portrait Gallery de Londres

Cette rétrospective majeure explorera l'évolution de l'artiste mondialement connue des années 1970 à nos jours, à travers près de 150 oeuvres issues de collections internationales publiques et privées. Des pièces, jamais exposées jusqu'alors seront aussi de la partie.

"Félix Vallotton", du 30 juin au 29 septembre, à la Royal Academy of Arts de Londres

80 oeuvres d'art signées Félix Vallotton seront à retrouver pour cette première exposition d'envergure au Royaume-Uni.

"Olafur Eliasson", du 11 juillet 2019 au 5 janvier 2020, à la Tate Modern à Londres

La Tate Modern offrira aussi à l'artiste danois, connu pour son installation Ice Watch, constituée de blocs de glace exposée à Londres, Paris et Copenhague, une rétrospective. L'institution annonce une sélection de ces installations immersives et captivantes.

"William Blake, The Artist" du 11 septembre 2019 au 2 février 2020, à la Tate Britain à Londres

Du côté de la Tate Britain, c'est l'artiste multidisciplinaire William Blake qui sera à l'honneur avec 300 oeuvres à grand renfort d'aquarelles, des peintures et d'estampes.

"Greco", du 16 octobre 2019 au 10 février 2020 au Grand Palais à Paris

Le célébrissime peintre crétois sera à redécouvrir en fin d'année sous les voûtes du Grand Palais.

"Lucian Freud : The Self Portraits" , 27 octobre 2019 au 26 janvier 2020, à la Royal Academy of Arts

Pour la première fois, les autoportraits de Lucian Freud font l'objet d'une exposition. Près de 50 peintures, gravures et dessins seront réunies.