Irak: l'EI détruit un troisième site archéologique

Des témoins ont affirmé que de nombreux vestiges de Khorsabad ont été détruits ou pillés, a précisé le représentant. Khorsabad (l'ancienne Dur Sharrukin) avait été fondée par le roi Sargon II en 721 avant Jésus-Christ pour être la nouvelle capitale du Royaume d'Assyrie. Le site, célèbre pour ses vestiges de pierre, se trouve à 15 km au nord de Mossoul, ville qui est aux mains de l'EI. L'EI est adepte d'une interprétation rigide de l'islam, selon laquelle les reliques et représentations sont considérées comme de l'idolâtrie et doivent être détruites. Ce qui n'empêcherait pas les sympathisants de l'EI d'aller vendre certains de ces vestiges "impurs" sur le marché noir pour de grosses sommes d'argent. Le ministre irakien du Tourisme et des Antiquités a appelé dimanche la coalition internationale qui mène des frappes contre EI en Irak à protéger les sites archéologiques que les jihadistes veulent détruire.


Belga