Impressionnisme: les merveilles de la collection Clark à Giverny

2 images
- © rtbf

Des Corot, Pissarro, Monet, Manet et surtout une vingtaine de Renoir: le musée des impressionnismes de Giverny (Eure) expose cet été 71 oeuvres appartenant à la fabuleuse collection de Sterling et Francine Clark, un couple de riches mécènes américains.

"C'est formidable pour moi de voir nos tableaux exposés à Giverny. Le village de Claude Monet, dans un autre décor, c'est comme si je les voyais pour la première fois", s'enthousiasme Richard Rand, conservateur du Sterling and Francine Clark art institute de Williamstown (Massachusetts) qui abrite la collection.

Héritier de la fortune des machines à coudre Singer, Sterling Clark (1877-1956) a commencé à constituer sa collection dans les années 1910 alors qu'il vivait à Paris. Il se maria en 1919 à une Française, la comédienne Francine Clary (1876-1960) qui partagea sa passion et dont il a dit que son goût était "bien meilleur" que le sien.



L'exposition s'organise autour d'Auguste Renoir pour lequel le couple avait une prédilection. Toutes les facettes du travail du peintre sont représentées avec des nus, des paysages, des natures mortes et des portraits comme "Jeune femme au crochet", aux étonnantes modulations de couleur, qui fut "déclencheur" dans l'intérêt des Clark pour Renoir.

D'autres impressionnistes figurent dans l'exposition à commencer par le premier d'entre-eux, Claude Monet, avec "Les Falaises à Etretat" ou encore Camille Pissarro, Edouard Manet et aussi Camille Corot, un annonciateur de l'impressionisme. Mais les peintres académiques comme Jean Gérôme ne sont pas pour autant absents: l'exposition offre ainsi un véritable panorama de la peinture française de la fin du XIXe siècle.

Toutes ces oeuvres, souvent majeures, ne représentent qu'une petite partie de la collection Clark qui réunit des centaines de peintures, de dessins, de sculptures et d'objets de décoration réalisés par des artistes européens mais aussi américains, entre la Renaissance et la Belle époque.

Déjà exposée à Milan au printemps 2011, cette sélection de la collection doit circuler ensuite en Catalogne, en Angleterre, au Texas, au Québec et enfin au Japon puis en Chine en 2013.

(La collection Clark à Giverny, de Manet à Renoir, du 13 juillet au 31 octobre, Musée des impressionnismes, Giverny dans l'Eure).

AFPRelaxNews