Hervé Télémaque exposé au Centre Pompidou

"Convergence", d'Hervé Télémque, 1966, Acrylique, papiers collés et objets sur toiles ; corde à sauter 198 x 273 cm, Saint-Etienne, Musée d'art moderne et contemporain de Saint-Etienne Métropole
"Convergence", d'Hervé Télémque, 1966, Acrylique, papiers collés et objets sur toiles ; corde à sauter 198 x 273 cm, Saint-Etienne, Musée d'art moderne et contemporain de Saint-Etienne Métropole - © ©Adagp, Paris 2014

Le Centre Pompidou met à l'honneur l'artiste d'origine haïtienne Hervé Télémaque à travers une rétrospective du 25 février au 18 mai.

Celle-ci regroupe une trentaine de peintures, des collages, des dessins mais aussi des assemblages.

Né en 1937 à Port-au-Prince, Hervé Télémaque se frotte au Pop Art lors de ses études d'art à New York. Il s'installe en France au début des années 1960 et participe au mouvement de la Figuration narrative (qui ne s'est jamais proclamé comme un mouvement). Cette vague se matérialise à travers l'exposition "Mythologies quotidiennes", qui se tient en 1964 au musée d'Art moderne de la ville de Paris.

Il porte dans son travail un message contre-culture et anticolonialiste à travers la représentation d'objets usuels et les évocations de la pop culture. Il officie aussi dans la sculpture et le collage.

Une occasion aussi de redécouvrir l'œuvre de ce représentant de l'art haïtien, aussi exposée au Grand Palais dans le cadre de l'exposition "Deux siècles de création artistique" jusqu'au 15 février.

 

("Hervé Télémaque" du 25 février au 18 mai au Centre Pompidou)

 

AFP Relax News

Et aussi