G-B: 28 Miró aux enchères pour aider les réfugiés

"Le Fantome de l'atelier" mis aux enchères
"Le Fantome de l'atelier" mis aux enchères - © AFP / JUSTIN TALLIS

Vingt-huit œuvres du peintre espagnol Joan Miró sont mises aux enchères jeudi à Londres lors d'une vente dont les profits seront intégralement reversés à la cause des réfugiés.

Propriétaire des œuvres, le petit-fils de l'artiste catalan a expliqué à l'AFP qu'il avait décidé de faire don de cette collection parce que c'est ce que Miró aurait souhaité.

La maison Christie's, qui organise la vente, espère lever 50.000 euros au profit de la Croix-Rouge qui doit ensuite consacrer cette somme à l'aide aux réfugiés.

"Miró a traversé beaucoup d'épreuves dans sa vie. Il a connu la faim, l'exil pendant la guerre civile espagnole, la Deuxième Guerre mondiale et connaissait la désolation des camps de réfugiés", a ajouté son petit-fils.

Exilé à Paris pendant la Guerre civile espagnole entre 1936 et 1939, Miró, sympathisant républicain, avait suivi de près le sort des réfugiés espagnols fuyant le régime de Franco. "Il a toujours voulu aider les personnes défavorisées, les réfugiés et les exilés. S'il était toujours vivant, il considérerait que ce qui se passe aujourd'hui en Syrie pourrait arriver demain en Espagne", a déclaré Joan Punyet Miró, le petit-fils du peintre.