Frederik De Wilde vers le noir absolu

Frederik De Wilde vers le noir absolu
Frederik De Wilde vers le noir absolu - © DR

Frederik De Wilde est à la recherche du noir absolu. L’artiste flamand en collaboration avec la Nasa et la Rice University à Houston a élaboré un noir plus noir que le charbon. Il a utilisé des nanotubes de carbone. Les nanotechnologies sont des procédés de fabrication ou de manipulation de structures à l'échelle du nanomètre qui est l'ordre de grandeur de la distance entre deux atomes. L’ultra noir obtenu a un coefficient d'absorption de la lumière de 99, 965 %. Face à ce noir, l’oeil perd ses repères. Il fait l’expérience du trou noir. Frederik De Wilde donne une version du carré noir de Malevitch. Un objet en 3 dimensions recouvert de cette matière, vu de face, semble parfaitement plat, sans relief. L'invention peut aussi trouver des applications dans le domaine militaire et dans le domaine de l’observation scientifique. Un télescope qui parvient à éliminer toute lumière parasite permet de capter les lumières les plus faibles des étoiles les plus lointaines.

 

Une polémique oppose le créateur belge et l'artiste britannique d’origine indienne Anish Kapoor. Anish Kapoor s'est approprié l’ultra noir. Il aurait obtenu les droits d'exploitation du Vanta Black (Vertically Aligned NonoTubes Arrays) dans le domaine artistique.

Frederik De Wilde défend l’usage libre de la couleur, comme Yves Klein qui appliquait l’IKB, l’International Klein Blue, sur ses œuvres, mais n’en était nullement le propriétaire.

 

Frederik De Wilde expose à l'atelier Coppens au Nouveau Marché aux grains, n° 23, à Bruxelles, jusqu'au 24 avril.

Pour voir une conférence TED de Frederik De Wilde sur le plus noir des noirs