Frank Stella, star du nouveau Whitney Museum de New York

Frank Stella, "Gobba, zoppa e collotorto", 1985
6 images
Frank Stella, "Gobba, zoppa e collotorto", 1985 - © 2015 Frank Stella/Artists Rights Society (ARS), New York

Pour sa toute première rétrospective depuis sa rénovation, le Whitney Museum of American Art de New York va accueillir l'exposition la plus complète de l'oeuvre de Frank Stella, chantre de l'art abstrait américain, qui n'a cessé de faire évoluer son art au fil des années.

Né en 1936 dans le Massachusetts, Frank Stella s'est installé à New York à la fin des années 1950, où il s'est rapidement fait connaître grâce à sa série de peintures noires ("Black Paintings" 1958-60). Il a même fait l'objet d'une rétrospective au prestigieux MoMA de New York alors qu'il n'était âgé que de 34 ans.

L'exposition du Musée Whitney (qui est aussi la première rétrospective de l'artiste aux Etats-Unis depuis celle du MoMA de 1987)  reviendra sur les six décennies de carrière de Frank Stella, en commençant par ses débuts en tant qu'expressionniste abstrait avec des oeuvres comme "East Broadway" ou la série "Black Paintings" qui avec ses rayures noires, lui a permis de se diriger vers le mouvement Minimaliste.

Parmi les autres oeuvres clés de ses années de début de carrière, on notera "Die Fahne hoch!" et "The Marriage of Reason and Squalor II."

"Jasper's Dilemma", véritable chef-d'oeuvre peint par Stella en 1962, sera aussi présenté à New York, aux côtés d'autres tableaux clés des années 1960 et 1970 qui montrent ses explorations de la couleur, des structures et de l’illusionnisme abstrait ou encore du collage.

Des pièces réalisées au cours des 30 dernières années permettront de souligner l'influence qu'ont eue la littérature et la musique sur l'oeuvre de Stella, avec par exemple la série "Moby Dick" inspirée du roman de Melville.

Depuis les années 1990, l'artiste n'a cessé de se livrer à des expérimentations de formes en livrant des oeuvres complexes en deux ou trois dimensions, ces dernières seront aussi exposées à l'instar de la structure en acier et aluminium "Raft of the Medusa (Part1)", de l'immense peinture "Earthquake in Chile" ou de la série de sculptures très légères "Scarlatti Sonata Kirkpatrick", inspirée de la musique du compositeur Baroque américain Ralph Kirkpatrick.

Au total, 120 oeuvres de l'artiste viendront occuper l'imposante galerie du cinquième étage de l'institution new-yorkaise.

"Frank Stella: A Retrospective" sera visible du 30 octobre 2015 au 7 février 2016

L'expo sur le site du Whitney Museum: http://whitney.org/Exhibitions