France: enquête visant les commissionnaires de l'hôtel des ventes de Drouot

L'association des commissionnaires de l'Hôtel Drouot, célèbre salle de ventes aux enchères parisienne, a été inculpée comme personne morale au cours d'une enquête sur des détournements d'oeuvres d'art.

Des oeuvres de Courbet, Chagall, Picasso, auraient été volées.

Cette mesure s'accompagne d'un contrôle judiciaire interdisant à l'association et à toute personne travaillant en son nom d'exercer son activité de manutention et de transport des oeuvres échangées chez Drouot à compter du 1er septembre. L'enquête a mis au jour des pratiques frauduleuses de la part de certains commissionnaires, soupçonnés de détourner à leur profit objets et oeuvres d'art destinés à être mis aux enchères.     

Lors d'une première vague d'interpellations en décembre, les policiers avaient retrouvé un tableau de Gustave Courbet volé en 2004. Par la suite, ils ont notamment récupéré des lithographies de Marc Chagall, une encre de Pablo Picasso et des diamants. 

Une vingtaine de membres de l'UCHV, dont son gérant René Revial, et commissaires-priseurs sont mis en examen dans ce dossier.

Belga