Exposition Géographie Subjective : Bruxelles vue par ses habitant·e·s

L’exposition qui a duré tout l’été se finit le 22 septembre, l’occasion de découvrir la capitale autrement, à travers les yeux et les mains de ses habitants.

 

Organisé par le Cifas (Centre International de Formation en Arts du Spectacle) et PointCulture, l’exposition propose une série de cartes subjectives des communes de Bruxelles, faites par les bruxellois eux-mêmes. En 2014, un groupe d’habitants a été investi d’une mission tout à fait singulière : créer des cartographies de territoires en fonction de facteurs personnels, aidé par l’artiste Catherine Jourdan et son équipe. Cette démarche met en perspective des questionnements de perception géographique : comment je vois ma commune ? Qu’est-ce qui influence ma vision ? Ces cartes qui mélangent les subjectivités et les souvenirs sont autant de traces humaines qui influent sur le territoire. 

 

Au delà de l’aspect esthétique, l’exposition interroge sur les notions de temps et d’espace, propres à chacun. Une personne va donner plus d’importance à un lieu puisqu’elle y a un souvenir précis et heureux, une autre va effacer un endroit qui ne lui évoque rien en particulier… Ainsi se créent les cartographies subjectives. Après plusieurs années de travail avec les habitants, l’exposition donne à voir ses vision d’un autre réel. 

 

Informations pratiques

Géographie Subjective : Bruxelles vue par ses habitant·e·s

Jusqu’au 22 septembre 2018, du mardi au samedi (11h – 18h30)

Au PointCulture (Rue Royale 145 - 1000 Bruxelles)

Plus d’informations sur l’évènement Facebook

 

Conférence de Catherine Jourdan le 11 septembre à 18h30