Expo : Rencontre avec le délire et les limites de la raison au Met

Affiche de l'exposition "Delirious: Art at the Limits of Reason, 1950–1980"
Affiche de l'exposition "Delirious: Art at the Limits of Reason, 1950–1980" - © By Kelly Baum with Lucy Bradnock and Tina Rivers Ryan / MET

Du 13 septembre 2017 au 14 janvier 2018, le Metropolitan Museum de New York convoque dans ses galeries, l'exposition "Delirious : Art at the Limits of reason, 1950-1980" consacrée au délire dans l'art.

Le vénérable musée new-yorkais met en lumière la production artistique entre 1950 et 1980 inspirée par les conflits militaires, les troubles sociaux et politiques en Europe, Amérique du Sud et aux Etats-Unis. De ces bouleversements sont issus des oeuvres d'art désenchantées, imprégnées de fantastiques et de déraison. Une centaine d'oeuvres empreintes de folie seront à retrouver du 13 septembre 2017 au 14 janvier 2018.

Plus qu'une maladie, le Met emprunte le mot "delirium" pour regrouper un ensemble d'expériences artistiques similaires qui flirtent avec l'irrationnel et défient la logique. L'exposition "Delirious : Art at the Limits of reason, 1950-1980" sera divisée en quatre sections : "Vertigo" ("Vertige"), "Excess" ("Excès"), "Nonsense" ("Absurdité") et "Twisted" ("Tordu") où seront réparties une centaine d'oeuvres, dont un tiers est issu des collections du Met et certaines jamais présentées jusqu'alors, signées par 62 artistes dont Yayoi Kusama, Nancy Grossman, Antonio Berni, Dara Birnbaum ou encore Tony Conrad.

A ne pas manquer, une série de treize clichés, que l'on doit à l'artiste cubano-américaine Ana Mendieta. Celle-ci se met en scène, s'immortalisant le visage écrasé contre une plaque de verre. On ne manquera pas non plus une échelle ornée de chaussures à talons signée Yayoi Kusama.

"Delirious : Art at the Limits of reason, 1950-1980" du 13 septembre 2017 au 14 janvier 2018 au Metropolitan Museum de New York.
Renseignements : www.metmuseum.org