Expo Milan : un grain de folie et beaucoup de technologie

Les pavillons nationaux de l'Exposition universelle de Milan rivalisant d'ingéniosité pour défendre et illustrer le thème de l'agriculture et de l'alimentation
Les pavillons nationaux de l'Exposition universelle de Milan rivalisant d'ingéniosité pour défendre et illustrer le thème de l'agriculture et de l'alimentation - © GIUSEPPE CACACE - AFP

Les pavillons nationaux de l'Exposition universelle de Milan rivalisant d'ingéniosité pour défendre et illustrer le thème de l'agriculture et de l'alimentation. Voici quelques-uns des plus marquants :

Le Koweït

L'émirat, qui n'a pas grand-chose à proposer en matière d'agriculture, se concentre sur le salut par la technologie. Ce pays qui en manque tant présente un rideau d'eau (en réalité des perles bleues) déferlant sur l'entrée avec le message "L'eau est la clé de la vie", en italien, en arabe et en anglais. Après un passage sous une voûte étoilée et un ciel d'orage, le visiteur ressort en plein désert, aride mais construit et high-tech, dont les murs vantent les vertus de l'énergie et de la connaissance.

L'Italie

Le pavillon du pays hôte, le plus grand du site (13.000 m2) est également pris d'assaut. Son maillage de ciment blanc moulé aux performances dépolluantes, surmonté d'une voûte de verre photovoltaïque, fait très forte impression. D'autant qu'il est entièrement autonome en énergie et n'émet pas de CO2. Le grand hall d'accueil est en soi un spectacle, même si l'installation de l'exposition a pris du retard.

L'Azerbaïdjan

En façade, un énorme globe transparent éclairé aux néons de couleurs et les murs latéraux sont habillés de lames de bois, ourlées comme des vagues sur toute la longueur du bâtiment. L'intérieur, translucide, est animé de bouquets de tulipes lumineuses et surmonté d'un grand aigle en néon aux couleurs changeantes, figurant le pays "d'est en ouest".

Les Emirats arabes unis

Un sentier de sable dans un délicat chemin de dunes roses ondoyant sous le vent du désert est bordé d'hologrammes vantant les atouts du chameau, de ses prouesses sur le champ de courses à l'apport nutritif de son filet dans l'assiette. A l'intérieur, une salle de cinéma grand confort permet de se reposer pendant les 8 minutes de film sur l'eau et l'environnement.

La Suisse

Très décevant en apparence, le pavillon ressemble à un hôtel moderne en lisière de ville. Mais à l'intérieur, il reconstitue les Alpes, dont le précieux Saint-Gothard, où plusieurs grands fleuves d'Europe comme le Rhône prennent leur source. Là encore, l'eau est célébrée comme un bienfait de l'humanité.

Chine et Japon

Les deux pays ont opté pour des panneaux de bois, façon canisses géants en forme de vague pour la Chine, et de claustra pour le Japon, qui propose une "repas virtuel" où le visiteur peut tenter d'attraper ses sushis avec des baguettes.

Pays-Bas

Producteurs de l'une des agricultures les plus high-tech du monde, principalement sous serre et grimpante faute de surfaces disponibles, les Néerlandais ont opté pour un Luna Park un peu foutraque, avec pneumatiques et stands de frites.

Allemagne

Les informations se lisent sur le fond de fait-tout ou sur un livret blanc que le visiteur reçoit à l'entrée, sur lequel les casseroles projettent un hologramme dans sa langue.

Et aussi