Europol met fin aux agissements d'une bande de trafiquants d'oeuvres d'art

Europol met fin aux agissements d'une bande de trafiquants d'oeuvres d'art
Europol met fin aux agissements d'une bande de trafiquants d'oeuvres d'art - © labsas - Getty Images

L'Office européen de police Europol est parvenue, avec l'appui des services de police de 18 pays, à coincer une bande de trafiquants d'oeuvres d'art. Septante-cinq personnes ont ainsi été interpellées en octobre et novembre derniers. Plus de 3.561 oeuvres et objets d'art ont été saisis, a indiqué Europol lundi.

Des parties importantes du réseau ont été mises à jour en Espagne et à Chypre. A Murcie, dans le nord de l'Espagne, 500 objets archéologiques ont été retrouvés, dont 19 avaient été volés au musée local en 2014. La police grecque a également annoncé de belles prises, parmi lesquelles une pierre tombale ottomane et une icône post-byzantine de Saint-Georges.

L'opération policière baptisée "Pandora" visait essentiellement des biens culturels issus de zones en conflit. L'Unesco, l'agence de défense du patrimoine mondial des Nations Unies, et l'Organisation mondiale des douanes (WCO) étaient associées à l'opération. Une délégation belge a participé à l'opération.


Belga