Europalia Roumanie, le double anniversaire

Brancusi Constantin, Muse endormie, 1910
Brancusi Constantin, Muse endormie, 1910 - © Centre Pompidou, MNAM-CCI, Dist.RMN-Grand Palais - Adam Rzepka copyright Sabam Belgium, 2019

En cette année 2019, Europalia fête ses 50 ans et la Roumanie célèbre les 30 ans de la chute de Ceausescu.

La culture roumaine est riche, mais elle est largement méconnue du grand public.

Le cinéma a permis de braquer ses projecteurs vers le pays de Cristian Mungiu et de Radu Mihaileanu, mais que sait-on de la scène artistique contemporaine ?

La littérature a nourri le théâtre de l’absurde avec Eugène Ionesco ; Rhinoceros adapté par Robert Wilson livrera une nouvelle lecture par le Théâtre National Marin Sorescu à Craiova.

Constantin Brancusi a sublimé les formes et révolutionné la sculpture. Une grande  rétrospective lui sera consacrée. L’exposition à Bozar inaugurera le festival qui entend également remonter aux sources des civilisations du Danube et pointer l’origine des premiers échanges entre l’Orient et l’Occident, au néolithique ! Une exposition présentée au Grand Curtius à Liège permettra d’éclairer par le passé la position actuelle d’un pays à la frontière entre l’est et l’ouest, cultivant ses racines latines et orientales.

Le Festival Europalia illustrera toutes les disciplines de la création artistique et ouvrira un large volet contemporain. La littérature, le cinéma, les arts de la scène et les arts plastiques aborderont les questions de la migration, de l’identité, du genre et du féminisme. Ouverture du festival, le 2 octobre.

L'interview de Dirk Vermaelen, le directeur artistique d’Europalia