Enquête internationale sur le Maître d'Elsloo

4 images
- © rtbf

L'Institut royal du Patrimoine artistique (IRPA) de Bruxelles et le Bonnefantenmuseum à Maastricht ont lancé une recherche internationale sur le Maître d'Elsloo, sculpteur de la fin du Moyen Age à qui sont attribuées 200 oeuvres... mais dont l'existence est incertaine.

Selon le conservateur du Bonnefantenmuseum Peter te Poel, Maître Elsloo est un nom fictif, tiré d'une statue de Sainte-Anne trinitaire de l'église d'Elsloo. Depuis que cette statue a été attribuée au Maître d'Elsloo en 1940, environ 200 oeuvres découvertes dans des églises de la région Meuse-Rhin, dont 70 dans le Limbourg belge, ont été mises à son actif car elles étaient du même style.

"C'est un peu léger pour considérer un artiste comme créateur", s'est étonné Peter te Poel vendredi. "Dans les années 1500, les statues n'étaient pas signées. Le but de la recherche est d'analyser comment un personnage inventé peut se transformer en un artiste en chair et en os. Un maître entre la réalité et la fiction, en quelque sorte". Pour percer le mystère, les chercheurs devront notamment comparer l'époque des statues et la provenance du bois de chêne.

Les résultats seront rendus publics en juillet 2011 lors d'une exposition au Bonnefantenmuseum de Maastricht.

Belga

Pour voir le site de l'Institut royal du Patrimoine artistique