Du design dans l'air…

Maarten_De_Ceulaer, Mutation Series – Bubble chair, 2012
10 images
Maarten_De_Ceulaer, Mutation Series – Bubble chair, 2012 - © Nico Neefs

Scénographie aérienne, objets flottants, circulation libre, l’air se veut insaisissable jusqu’au 13 octobre, au Centre d’innovation et de design au Grand-Hornu.

plus d'infos sur le site du CID Grand-Hornu

L’air est un élément admirable, épatant, qui pousse à l’émerveillement et la rêverie…

En réalisant l’exposition Design on Air, le CID replace le plus essentiel des quatre éléments au cœur de l’attention. Design et air s’entremêlent pour ne former qu’un et transporter le visiteur avec légèreté. L’art de faire parler l’invisible, de lui donner forme et mouvement, se concrétise dans cette exposition à couper le souffle.

Divisé en six chapitres, le survol de Design on Air va de l’air en tant que matériau constructif et protecteur à l’importance vitale de l’oxygène pour la vie sur Terre. La question environnementale est soulevée. Certains designers se sont interrogés sur l’amélioration de la qualité de l’air ou, au contraire, sur la mesure de son affaiblissement. D’autres créateurs ne s’inscrivent pas dans une recherche scientifique mais plutôt dans la transmission de messages forts, voulant marquer les esprits.

Des objets bien connus du grand public feront également leur apparition au cours de la visite. Les meubles gonflables emblématiques des années 60 seront représentés par la collection Aérospace de l’ingénieur franco-vietnamien Quasar Khan. L’exposition présente également les projets de designers contemporains de renom tels que Maarten Baas avec son Fan Clay, et Marcel Wanders avec sa chaise Carbon Balloon, un siège léger en fibre de carbone pouvant supporter de manière inattendue le poids d'un adulte bien qu'il soit fait de ballons.

Rayon innovation, l’air est également au centre de nombreux projets récents qui remettent en question les méthodes de production établies. La technique innovante, appelée FiDU, inventée par le polonais Oskar Zieta, est exemplaire. Elle permet de souffler deux feuilles de métal soudées sur leurs bords en objets 3D.

Capturer l’air pour le rendre possible à exposer, explorer, le mettre en valeur pour ne pas oublier sa nécessité universelle. Tel est l’objectif essentiel du CID en proposant cette exposition.

Conçue par l'architecte d'intérieur belge Benjamin Stoz, la scénographie alternera des podiums en bois qui semblent flotter avec des modules de grille en métal qui permettent à l'air de circuler librement.

Élément-air comme vision !