Dieter de Lathauwer, I loved my wife

I loved my wife
2 images
I loved my wife - © Dieter de Lathauwer

Dieter de Lathauwer est un photographe né à Gand en 1978. Il présente à la galerie du Botanique une exposition dérangeante sous le titre I loved my wife et le sous-titre Killing children is good for the economy. Le titre fait référence aux paroles d’un homme qui déclarait dans un film de propagande nazie avoir sacrifié sa femme pour le bien de la nation.

L’exposition et le livre éponyme qui paraît aux éditions Lecturis rassemblent des photos prises dans l’enceinte de seize institutions psychiatriques autrichiennes qui avaient orchestré la mise à mort de dizaines de milliers d’enfants pendant la deuxième guerre mondiale. Au total, 140 000 victimes ! Des films et d’autres supports de propagande diffusés à l’époque défendaient l’idée de tuer ces personnes considérées coûteuses et indignes pour la société. Les photos prises aujourd’hui couplées avec des photos d’époque sont des tirages tantôt clairs, tantôt sombres. Les images sont disposées sur des supports blancs réunis en triptyques. Les photos collées suivant une structure géométrique rigide acquièrent une réalité abstraite. La sobriété du protocole renforce l’aspect glaçant de l’installation.

L'interview de Dieter de Lathauwer