Deux mois après l'incendie, Bozar reprend des couleurs avec une rétrospective du peintre Roger Raveel

Deux mois, jour pour jour, après l’incendie d’une partie de ses bâtiments, BOZAR inaugure une nouvelle grande exposition, prévue jusqu’au 21 juillet. Une rétrospective de 150 œuvres de l’artiste belge Roger Raveel, qui aurait eu 100 ans cette année. C’est un des artistes d’après-guerre les plus importants de notre pays, surtout connu en Flandre. Une belle (re)découverte pour le public francophone.  

11 images
Roger Raveel, Homme avec fil de fer au jardin, 1952-1953, Collection de la Communauté flamande/Musée Roger Raveel © Raveel – MDM. Photo: Peter Claeys

Roger Raveel, né en 1921 à Machelen-aan-de-Leie, a étudié à l'Académie Royale des Beaux-Arts de Gand. Son style mêle l'abstrait et le figuratif. Il est connu pour ses toiles composées de carrés blancs, de couleurs très vives et de miroirs. On lui doit notamment la peinture murale intitulée "Vive la Sociale" qui surplombe l'escalator de la station de métro bruxelloise Merode. Roger Raveel aurait eu 100 ans en 2021. BOZAR lui rend hommage avec pas moins de 150 peintures, dessins et quelques charrettes... un des éléments de son langage plastique si singulier. 

11 images
Roger Raveel, Autoportrait avec charrette, 1981, Collection de la Province de Flandre orientale/Musée Roger Raveel © Raveel – MDM. Photo: Peter Claeys
11 images
Roger Raveel, Un homme, 1990, Collection particulière © Raveel – MDM

Machelen, au centre du monde de Roger Raveel

L’artiste est un individualiste forcené qui suit sa route envers et contre tout: dans les années 50, quand l’abstraction s’impose au niveau international, Raveel se cramponne à la figuration et développe une figuration mâtinée d’éléments abstraits. Il veut établir un dialogue direct entre l'art et la réalité, sa "Nouvelle Vision". Une perception du monde hautement personnelle et en même temps universellement lisible.

lire aussi : l'interview de Franz Wilhelm Kaiser, le commissaire de l’exposition, au micro de Pascal Goffaux.

11 images
Roger Raveel, Femme au miroir, 1953, Collection de la Communauté flamande/Musée Roger Raveel © Raveel – MDM. Photo: Peter Claeys

Délibérément, Raveel restera sa vie entière dans son village natal de Machelen-sur-la-Lys. Toute son œuvre sera inspirée de son environnement quotidien. Sa femme, les habitants du village, la campagne lentement envahie par la modernité. Pour autant, l’artiste ne vit pas en autarcie, les œuvres de Rauschenberg, de Fernand Léger ou des artistes CoBra influencent son travail. L’aspiration artistique de Raveel reste inchangée tout au long de sa carrière: faire ressortir l’universel dans le quotidien.

11 images
Roger Raveel, Homme, seau, etc., 1967, Collection particulière © Raveel – MDM
Roger Raveel, Homme jaune avec charrette, 1952, Collection de la Communauté flamande/Musée Roger Raveel ©  Raveel – MDM. Photo: Peter Claeys

Rayures – Carré - Miroir - Béton

Roger Raveel. Une rétrospective se décline suivant l’itinéraire créatif du peintre, à travers les thèmes qu’il a revisités, selon différentes combinaisons, tout au long de sa carrière. Entre autres, l’autoportrait, la modernité campagnarde, le carré, les rayures, la petite charrette.

Pour traiter de l’évolution du paysage campagnard, il utilisera les symboles du mur et du poteau en béton. La charrette à bras deviendra une de ses signatures stylistiques. Dès 1952, l'artiste se met à utiliser des rayures pour représenter ses personnages. Une autre marque de fabrique. Les visages sont laissés vides ou recouverts d’un carré ou de mosaïques de couleurs. Un registre iconographique pour ramener l’humain à l’essentiel, au-delà de l’identité particulière.

Roger Raveel. Une rétrospective est une exposition joyeuse et colorée qui nous fait sortir de notre bulle en pénétrant celle d'un artiste qui a su voir l'universel dans le singulier. 

11 images
Vanuit mijn tuin, Roger Raveel - 1949 © Xavier Ess - RTBF
Roger Raveel, Terrain de football, 1952, Collection de la Communauté flamande/Musée Roger Raveel © Raveel – MDM. Photo : Peter Claeys
11 images
Vue de la salle consacrée au charettes, Roger Raveel. une Rétrospective - Bozar 2021 © Xavier Ess - RTBF

En pratique : 

Roger Raveel. Une rétrospective 

du 18.03.2021 – 21.07.2021

BOZAR Palais des Beaux-Arts, Rue Ravenstein 23, 1000 Bruxelles
Ouvert: de mardi à dimanche, 10h > 18h

Tickets sur réservation 

11 images
Neerhof met levende duif (détail), Roger Raveel - 1962-1963 © Xavier Ess - RTBF