Découvrir Tokyo à Paris grâce aux mangas et aux films d'animation

L'exposition Manga-Tokyo qui ouvre ses portes jeudi (et jusqu'au 30 décembre) au Parc de la Villette à Paris entend montrer comment Tokyo a inspiré la fiction et comment la fiction a influencé la ville.
L'exposition Manga-Tokyo qui ouvre ses portes jeudi (et jusqu'au 30 décembre) au Parc de la Villette à Paris entend montrer comment Tokyo a inspiré la fiction et comment la fiction a influencé la ville. - © f11photo / Shutterstock

De la même façon que le comics n'aurait pas pu devenir le genre majeur qu'il est aujourd'hui sans la toile de fond qu'est Manhattan, la pop-culture manga ne se serait pas répandue comme elle l'a fait sans l'influence de la ville de Tokyo. À partir de ce constat, l'exposition Manga-Tokyo qui ouvre ses portes jeudi (et jusqu'au 30 décembre) au Parc de la Villette à Paris entend montrer comment Tokyo a inspiré la fiction et comment la fiction a influencé la ville.

La capitale japonaise est omniprésente dans la pop-culture japonaise. Elle est lumineuse dans le film d'animation "Your Name", apocalyptique dans le manga d'Otomo Katsuhiro "Akira" ou carrément terrifiante dans le film culte d'Honda Ishiro "Godzilla".

Les visiteurs de Manga-Tokyo pourront notamment découvrir des films d'animation, des dessins originaux des plus grands mangakas, ayant Tokyo pour cadre. Grâce à une maquette géante de Tokyo, l'exposition proposera des mises en scène basées sur d'authentiques quartiers et paysages de la capitale nipponne.

L'exposition, inédite en Europe, s'inscrit dans le cadre de la gigantesque saison culturelle "Japonismes", qui rassemble près de 70 grands événements culturels dans toute la France en l'honneur des 160 ans des relations diplomatiques entre Paris et Tokyo. Cette année du Japon, qui a déjà attiré 700.000 visiteurs depuis cet été, selon la Maison de la culture du Japon à Paris, honore également les 150 ans de l'avènement de l'ère Meiji, en 1868.

La France est le deuxième consommateur mondial de mangas. Selon des données de l'institut GfK, les ventes de mangas ont frôlé la barre des 15 millions d'exemplaires en 2017 (en hausse de 10% par rapport à l'année précédente). Le manga représente 35% du dynamique marché de la BD. En 2017, a précisé GfK, le manga a représenté près de 115 millions d'euros de chiffre d'affaires.

Cette croissance s'est maintenue entre janvier et septembre avec près de 12 millions d'exemplaires écoulés et 90 millions d'euros de chiffre d'affaires généré, soit un taux de croissance de +13% à fin septembre 2018, tant en volume qu'en valeur (par rapport à la période janvier-septembre 2017).