David Lynch vous transporte dans son monde à La Louvière

Les estampes de David Lynch au Centre de la Gravure de La Louvière
2 images
Les estampes de David Lynch au Centre de la Gravure de La Louvière - © © RTBF - Benoit Berthelot - 2013

Avant de devenir le réalisateur d’Elephant Man, de Lost Highway ou de Mulholland Drive, David Lynch a d’abord peint son monde, aux confins du rêve et du mystère.

Dessins, peintures, lithographies, photographies ou créations sonores, rien ne semble assouvir la soif de création de ce grand maître de l’étrange.

Le centre de la gravure et de l’image imprimée de La Louvière nous fait ainsi découvrir un autre visage du réalisateur américain à travers une série de lithographies et gravures sur bois réalisées entre 2007 et 2012. L’exposition propose également une série de courts métrages venant mettre en lumière le pont qui relie son œuvre picturale et son œuvre cinématographique. A la frontière entre dessin, photo et cinéma, ces films sont autant de peintures ne demandant qu’à sortir de leur cadre pour mieux s’exprimer.

 

Aux confins du rêve et du mystère, David Lynch nous propose ainsi un voyage intérieur et parvient à nous transporter dans son monde parfois obscur, souvent dérangeant mais toujours riche de sens. Et comme le dit David Lynch lui-même : "On n’est pas obligé de comprendre pour aimer. Ce qu’il faut, c’est rêver."

Vous avez jusqu’au 19 mai pour découvrir ce monde lynchien à La Louvière, au Centre de la Gravure et de l'Image Imprimée.

 

Benoit Berthelot

Et aussi