Chine: l'artiste contestataire Ai Weiwei récupère son passeport

Au Weiwei
Au Weiwei - © AI WEIWEI - AFP

L'artiste militant chinois Ai Weiwei, longtemps bête noire des autorités communistes, a annoncé mercredi à l'AFP avoir récupéré son passeport, après en avoir été privé quatre ans par les autorités.

Le célèbre dissident iconoclaste a publié sur les réseaux sociaux une photo de lui-même tenant le précieux document, avec les mots suivants: "Aujourd'hui, j'ai récupéré un passeport".

A l'AFP lui demandant de confirmer qu'il s'agissait bien du sien, l'artiste a répondu par l'affirmative dans un SMS affichant un "smiley" témoignant de son plaisir, après avoir été interdit de voyage hors de Chine depuis 2011.

Ai Weiwei a durant 600 jours mené campagne pour récupérer son passeport en photographiant des bouquets de fleurs changés quotidiennement dans le panier d'un vélo garé devant son atelier. Une initiative ayant rencontré un large écho sur internet, avec le hashtag #flowersforfreedom.

Peintre, sculpteur et plasticien, Ai Weiwei avait été accusé de fraude fiscale et détenu de début avril à fin juin 2011, ce qui avait soulevé une vague d'indignation à travers le monde. Il était, depuis, interdit de passeport.


Belga