"Charles I : King and Collector" l'exposition événement de 2018 au Royaume-Uni

Du 27 janvier au 15 avril 2018 , la Royal Academy of Arts, en partenariat avec la Royal Collection Trust accueillera l'exposition "Charles I: King and Collector", une exposition phare, qui réunira la collection la plus extraordinaire et la plus influente jamais assemblée, celle du roi Charles I (1600-1649). Durant son règne, le monarque britannique a acquis des pièces datées du XVe au XVIIe siècle, dont des Van Dyck, des Rubens ou encore des Holbein et des Titien. Une collection dispersée après son exécution en 1649.

Près de 150 oeuvres, issues de la collection du roi Charles Ier, seront réunies pour la première fois depuis le XVIIe siècle. Parmi elles, 90 ont été prêtées par la reine d'Angleterre, d'autres par la National Gallery de Londres, par le musée du Louvre à Paris, et enfin par le musée du Prado à Madrid.

Les oeuvres maîtresses de l'exposition seront les portraits monumentaux du roi et de sa famille réalisés par Anthony van Dyck : "Charles I and Henrietta Maria with Prince Charles and Princess Mary", "Charles I on Horseback with M. de St. Antoine" ou encore "Charles I on Horseback", ainsi que "Charles I", connu en France sous le nom de "Le Roi à la chasse", qui quittera le Louvre et reviendra pour la première fois en Angleterre depuis le XVIIe siècle.

A ne pas manquer non plus, des toiles de Rubens comme "Minerva Protects Pax from Mars", ou encore "Landscape with Saint George and the Dragon", ainsi que la célèbre série de tapisseries "Les Actes des Apôtres" de Raphael.

Des grands noms de la Renaissance seront aussi de la partie , comme Le Corrège, Titien, Véronèse, Dürer ou encore Holbein le jeune et Bruegel l'Ancien.

Charles Ier, l'un des plus grands collectionneurs de l'Histoire

D'après le président de la Royal Academy of Arts, Christopher Le Brun, le roi Charles Ier serait "l'un des plus grands collectionneurs de l'Histoire. (...) Cette exposition est parfaite pour lancer le 250e anniversaire de l'académie". En effet, l'année 2018 aura à son programme nombre de manifestations pour célébrer cet événement.

Deux ans avant son accession au trône, le prince Charles aurait visité Madrid alors dirigée par la famille des Habsburg. Le futur roi fut impressionné par leur collection d'art, et repartit au pays avec nombre d'oeuvres, dont certaines signées par Titien ou Véronèse. Ce début de collection fut agrandi avec l'acquisition d'autres collections accumulées par d'autres nobles amateurs d'art, et des commandes auprès d'artistes tels qu'Anthony van Dyck. Une association d'oeuvres d'art jamais égalée dans l'histoire de l'Angleterre, composée de plus de 15.000 oeuvres et 500 sculptures.

La Royal Academy of Arts a été fondée par le roi George III en 1768. Il s'agit d'une institution privée indépendante financée par d'éminents artistes et architectes.

"Charles I: King and Collector" est à voir du 27 janvier au 15 avril 2018 à la Royal Academy of Arts à Londres