Biennale de la Gravure à Liège, Dérive(s) au bord de la Dérivation

Léo François Luccioni
14 images
Léo François Luccioni - © Biennale de la Gravure 2017

La Biennale de la Gravure ouverte à Liège jusqu’au 14 mai présente à la Boverie un état des lieux de la création.

Trente-sept artistes internationaux exposent leurs travaux récents. Ils concouraient pour l’attribution du Prix. Le lauréat est un jeune créateur français. Léo François Luccioni est fraîchement diplômé de l’Ecole de la Cambre où il a fréquenté l’atelier de sérigraphie.

Dérive(s) était le thème proposé. Clin d’œil à la Dérivation, le cours d’eau qui longe la Meuse et borde la Boverie. La thématique permet toutes les dérives possibles … du monde et de la société. Au vu des cimaises, une tendance se dessine : le retour de la narration allant de pair avec celui de la figuration. Peu d’images abstraites.

Régine Rémon, première conservatrice du Musée des Beaux-Arts de Liège