Bienalsur, la première biennale internationale d'art contemporain sud-américaine

Le photographe iranien Iran dirigera des ateliers photographiques à Buenos Aires, et les œuvres produites durant ces ateliers seront exposées entre septembre et décembre 2017
4 images
Le photographe iranien Iran dirigera des ateliers photographiques à Buenos Aires, et les œuvres produites durant ces ateliers seront exposées entre septembre et décembre 2017 - © Bienalsur

Bienalsur, qui débute cet automne, est la première biennale internationale d'art contemporain sud-américaine. Elle va relier de vastes territoires (plus de 30 villes dans 15 pays) et rassembler plus de 250 artistes et curateurs.

Bienalsur, organisée par l'universidad nacional de Tres de Febrero (UNTREF, "université nationale du Trois-Février"), en Argentine, présentera des œuvres sélectionnées après un appel à projets originaux. Plus de 2.500 propositions ont été soumises, provenant de 78 pays.

Cherchant à effacer les frontières, l'événement mettra en valeur un réseau culturel étendu, intégrant ainsi différents lieux, chacun organisant simultanément une partie de la biennale. Les événements organisés dans d'autres pays seront diffusés sur des écrans afin d'insister davantage sur l'esprit de connectivité. En plus d'un site principal à Buenos Aires, le réseau Bienalsur s'étendra en Argentine jusqu'à Tigre, Caseros, Rosario, Córdoba, San Juan, Tucumán, Salta et Bahía Bustamante, dans la province de Chubut (Patagonie). Le parcours continue à travers le continent latino-américain vers l'Uruguay (Montevideo), le Paraguay (Asunción), le Chili (Santiago du Chili et Valparaíso), le Brésil (São Paulo, Rio de Janeiro, Porto Alegre, Sorocaba et Pernambouc), le Pérou (Lima), l'Équateur (Guayaquil), la Colombie (Bogota), le Mexique (Mexico) et Cuba (La Havane).

"L'objectif de la biennale internationale d'art contemporain d'Amérique du Sud est d'établir une présence réelle de l'Amérique du Sud sur l'arène artistique mondiale", déclarent les organisateurs dans un communiqué. "L'art du continent n'est pas seulement intégré pour respecter un simple quota de diversité. Il doit respecter les singularités, en redéfinissant les points de vue conventionnels, la sophistication des relations, la réémergence des traditions et créer des liens entre les espaces et les époques, tout en conservant sa cohérence."

Bien que le point de vue de la biennale se focalise sur le "Sud mondial", le territoire s'étend bien au-delà, traversant même l'Atlantique et le Pacifique. Sur le continent africain, la biennale est organisée à Ouidah (Bénin); en Europe, ce sera en Espagne (Madrid et Palma de Majorque), en France (Paris et Marseille) et en Allemagne (Berlin); et Tokyo (Japon) fait également partie de l'événement.

Bienalsur est organisée selon trois grands axes: les actions dans l'espace public, les points de vue des curateurs sur chaque pièce sélectionnée et la sélection d'œuvres issues de collections établies. Ces trois fils conducteurs tentent d'incorporer de multiples perspectives éclairant la scène artistique actuelle.

Bienalsur aura lieu entre septembre et décembre 2017.