Beyond Klimt à Bozar

 Beyond Klimt à Bozar
9 images
Beyond Klimt à Bozar - © RTBF Françoise Brumagne 2018

L’Autrichien Gustav Klimt, membre du mouvement Art nouveau et de la Sécession viennoise meurt en 1918. Egon Schiele et Koloman Moser disparaissent également en cette même année.

La fin de la première guerre mondiale entraîne de grands changements géopolitiques, économiques et artistiques. L’Empire austro-hongrois s’effondre, remplacé par douze Etats-Nations. Les artistes franchissent les nouvelles frontières et donnent naissance à de grands mouvements internationaux : le surréalisme, l’expressionnisme, le néoréalisme ou le constructivisme. L’élan créatif initié avant la guerre est toujours vif et les créateurs poursuivent leur quête identitaire hors de leur nation d’origine. 

Beyond Klimt autrement dit Beyond the borders. L’exposition foisonnante rassemble des chefs-d’œuvre d’Oskar Kokoschka et d’Alfred Kubin entre autres et des œuvres dont l’intérêt historique sert le propos de l’exposition.

Une visite guidée est bien nécessaire pour tenter d’approcher le narratif de Beyond Klimt, une exposition du Belvédère viennois et de Bozar en collaboration avec le Hungarian National Gallery et le Musée des Beaux-Arts de Budapest. A voir à Palais des Beaux-Arts de Bruxelles jusqu’au 20 janvier.

Sophie Lauwers, responsable des expositions à Bozar

La séquence culturelle de Grand Angle