BAM : dans le "Secret Garden" d'Arne Quinze, où la nature questionne la culture

Il y a quelques semaines avait lieu le démontage de la sculpture d’Arne Quinze, "The Passenger" dans le centre de Mons. Présente depuis six ans dans l’espace public montois, la statue a fini par être démontée afin d’être recyclée. La ville de Mons ne sera cependant pas en reste : une exposition consacrée à l’artiste est prévue au BAM (Musée des Beaux-Arts de Mons) dès le 29 mai.

L’exposition, qui sera également la première rétrospective consacrée à Arne Quinze, plonge le visiteur au cœur de la relation entre culture et nature. Cette tension est en effet au cœur du travail de l’artiste, depuis le début de sa création artistique. D’abord graffeur, puis peintre impressionniste et enfin plasticien, la réappropriation de l’espace public est au cœur du processus créatif d’Arne Quinze :

“Depuis les murs froids et aseptisés de la maternité, jusqu’à l’enceinte de l’école ou du travail, nous vivons en vases clos. Nous devons réinventer notre rapport à l’espace public et réactiver la nature et sa diversité dans celui de la ville.”

L’artiste questionne alors la froideur monotone de nos espaces de vies en implantant aux quatre coins du monde de gigantesques structures, qui transforment les villes en musée à ciel ouvert. "The Passenger", dressé pendant six ans à Mons, en est l’exemple parfait : il constituait l’un des symboles du projet de 2015 mettant la ville à l’honneur comme "Capitale européenne de la Culture".

Dans le secret garden d’Arne Quinze

A défaut d’envahir l’espace public, c’est l’espace muséal qui sera désormais rempli par ses créations. L’exposition retrace le parcours de l’artiste, présentant une sélection d’oeuvres datant de ces 25 dernières années. Très liés au monde végétal, les dessins et esquisses foisonnantes côtoient les tableaux impressionnistes mais aussi les sculptures et les installations. Un véritable jardin, physique, sera également installé face au BAM, composé de 5000 bulbes issus de 300 espèces de plantes vivaces différentes

Selon Xavier Roland, responsable du Pôle muséal de la Ville de Mons et directeur du BAM, cette exposition permet de se questionner, comme c’est souvent le cas d’ailleurs avec le travail d’Arne Quinze. Elle met en lien les notions d’espaces privés et publics en repensant le rôle du musée dans son rapport au territoire, à la ville.


Informations pratiques
BAM - Beaux-Arts de Mons
Rue Neuve, 8
7000 Mons

Du 29 mai au 29 août 
Réservations obligatoires par mail ou par téléphone au 065/33.55.80.