"Avec ou sans bulles ?" vous reprendrez bien un peu d'art alternatif

Avec ou sans bulles ? Une expo dédiée à l’art alternatif
3 images
Avec ou sans bulles ? Une expo dédiée à l’art alternatif - © Elzo Durt

Une exposition gratuite parfaite pour sortir des sentiers battus.

Jusqu’au 30 décembre, le Centre Culturel Jacques Franck, à un jet de pierre du Parvis de Saint Gilles, ouvre une partie de son espace à une exposition alternative. Fanzines, bandes dessinées, dessins, gravures, les artistes utilisent ici diverses techniques pour arriver à faire transparaître leur univers bien particulier. En chef de file de l’exposition "Avec ou sans bulles ?" : le bruxellois Elzo Durt.

Le graphiste biberonné à l’eau de la Senne propose un univers psychédélique et punk assez singulier. Il est reconnu pour la création d’affiches et posters de concerts, soirées… Il a aussi fait le visuel de ses propres soirées organisées par son label musical Teenage Menopause, parce que l’homme est aussi DJ. Mais son plus grand fait d’arme jusqu’alors est l’illustration d’un album du groupe français La Femme : Psycho Tropical Berlin. Elzo a aussi travaillé avec des marques liées à l’univers du skateboard, dont il est friand mais aussi avec de grands médias.

 

Dans cette exposition saint-gilloise, Elzo Durt est accompagné d’artistes qui font aussi partie de l’art marginal et underground : Gwénola Carrère, Emilie Seron, Benoît Pourreau, Gwen Guégan, Pascale Delévaux, Noelia Antuna, Franklin, Habeas Corpus, Fanzinorama, Hashët et Les ateliers d’expressions plastiques de l’Institut Saint-Jean-Baptiste de La Salle.

D’après l’organisation, cette exposition collective "Avec ou sans bulles ?" a pour vocation à se faire récurrente. En attendant l’année prochaine et sa deuxième édition, l’exposition est à contempler jusqu’au 30 décembre. Il est possible d’acheter aussi les œuvres des artistes.

Informations pratiques

Avec ou sans bulles ?
Centre Culturel Jacques Franck (Chaussée de Waterloo 94 – 1060 Bruxelles)

Entrée libre

Les horaires et autres infos sur le site du CCJF.