Avec les "Online Viewing Rooms", Art Basel présentera 4000 œuvres en ligne par

Un deuxième volet de Online Viewing Rooms permettra de remplacer Art Basel, l'emblématique foire d'art suisse, à partir du 19 juin.
Un deuxième volet de Online Viewing Rooms permettra de remplacer Art Basel, l'emblématique foire d'art suisse, à partir du 19 juin. - © Image Courtesy of Art Basel

MCH Group, la maison mère d’Art Basel, a annoncé l’annulation de l’édition 2020 de son emblématique foire artistique qui avait déjà dû être reportée de juin à septembre du fait de la pandémie de coronavirus. Les organisateurs lancent désormais le second volet de ses galeries virtuelles inaugurées en mars en lieu et place de la foire de Hong Kong.


lire aussi : Art Brussels se fait virtuel en attendant l’édition 2021


Art Basel a regroupé des œuvres de 281 galeries en provenance de 35 pays du globe. Les collectionneurs pourront ainsi découvrir plus de 4000 œuvres d’art moderne et contemporain.

Plusieurs galeries participantes présenteront des salles virtuelles qui s’interrogeront sur des thématiques d’actualité, notamment l’impact de la pandémie globale.

Parmi elles, on note la galerie Jack Shainman et son "Reach out and touch me" qui comprendra des œuvres qui soulignent la force de l’intimité physique en cette période marquée par l’absence de contacts interpersonnels accidentels.

Jhaveri Contemporary, une galerie de Mumbai, explorera le rôle incontournable de la nature dans une sélection d’œuvres d’artistes asiatiques comme Simryn Gill, Mrinalini Mukherjee et Anwar Jalal Shemza.

Plusieurs présentations adresseront par ailleurs les thèmes de l’égalité raciale et de la justice, alors que plusieurs artistes tiennent à passer à l’action suite aux décès récents des Afro-Américains George Floyd, Ahmaud Arbery et Breonna Taylor aux Etats-Unis.

Sikkema Jenkins&Co. présentera notamment une œuvre de papier de l’artiste pluridisciplinaire de New York Kara Walker. Cette œuvre est un quadriptyque monumental émanant de ses archives personnelles "Fons Americanus" (2019) qui fait directement référence aux systèmes de domination de la suprématie blanche.

La galerie A Gentil Carioca présentera quant à elle une toile de l’artiste brésilien Arjan Martins, inspirée du décès par balle de l’adolescent João Pedro Matos Pinto lors d’un raid de la police à Rio de Janeiro.

Certaines galeries participantes utiliseront leurs espaces d’exposition personnels pour installer certaines œuvres présentées virtuellement dans les Online Viewing Rooms de la foire.

Ainsi, plus d’une vingtaine de galeries berlinoises investiront leurs propres espaces en vue de l’initiative "BaselbyBerlin", qui se tiendra dans la capitale allemande les 17 et 18 juin.

Les organisateurs d’Art Basel ont aussi annoncé que la seconde édition des espaces d’exposition virtuels proposera de nouvelles fonctionnalités, comme la possibilité de "liker" et de partager ses œuvres préférées.

De plus, les galeries participantes auront la possibilité d’intégrer des vidéos correspondant aux œuvres présentées, donnant ainsi aux amateurs d’art la possibilité de regarder les artistes évoquer leur processus créatif.

Les Online Viewing Rooms se dérouleront du 19 au 26 juin sur le site d’Art Basel et sur son application correspondante avec une avant-première fixée le 17 juin.