Avec "Histoires de café", le musée BELvue vous donne du grain à moudre

Avec "Histoires de café", le musée BELvue vous sert une tasse
Avec "Histoires de café", le musée BELvue vous sert une tasse - © courtesy of BELvue museum

Vous l’aimez serré ou allongé ? Vous êtes plutôt cappuccino, moka, latte ou arabica ? Le musée BELvue, à Bruxelles, vous dit tout sur le café et sur son histoire dans sa nouvelle exposition temporaire Histoires de café, un héritage, une passion, à découvrir jusqu’au 18 novembre.

Saviez-vous que la Belgique est le 8e plus gros pays en termes de consommation de café par habitant ? Aux premiers abords, les liens entre notre pays et la production du café ne sautent pas aux yeux. Pourtant, le port d’Anvers abrite encore aujourd’hui le plus grand stock de café au monde, et la colonisation du Congo belge a permis à de nombreuses plantations et entreprises belges de prospérer dans sa culture, son export et sa vente.

Quoi de plus naturel donc pour le BELvue, musée de la Belgique et de son Histoire, d’accueillir cette exposition conçue par le Centrum Agrarische Geschiedenis ("Centre d’histoire de l’agriculture"), le jardin botanique de Meise, l’Union royale des Torréfacteurs de café (Koffiecafe) et la coopérative Cera.

A travers quatre thématiques, vous découvrirez les origines et l’histoire du caféier, une plante souvent associée à l’Amérique latine et pourtant originaire d’Afrique. Vous comprendrez comment un grain de café, à l’origine de couleur verte, est torréfié pour lui donner sa couleur brune et son goût amer. L’exposition aborde également l’évolution de la préparation d’une tasse de "petit noir" à travers le temps, du moulin à grains manuel à la capsule en aluminium, et les différentes manières de le déguster, hier et aujourd’hui.

L’exposition veut également lancer des pistes pour intégrer le café dans une économie circulaire et verte, sachant qu’il a longtemps été associé à un système d’exploitation inhumain et polluant, qui est encore loin d’avoir disparu.

Histoires de café est à découvrir au musée BELvue, gratuitement, jusqu’au 18 novembre.

La seconde exposition temporaire, Comès. D'Ombres et de Silence, est également toujours visible au musée, jusqu'au 3 janvier 2021

Vers le site du musée BELvue : belvue.be