Attentat au Musée Juif de Belgique - Le directeur ignore la date de réouverture du musée

Attentat au Musée Juif - Le directeur ignore la date de réouverture du musée
Attentat au Musée Juif - Le directeur ignore la date de réouverture du musée - © Belga

L'administrateur du Musée Juif de Belgique, Philippe Blondin, ne sait pas quand le musée pourra rouvrir ses portes à la suite de la fusillade ayant fait trois morts et un blessé grave. Il faudra d'abord qu'il y ait une reconstitution au musée mais à l'heure actuelle, on ignore quand le suspect sera extradé vers la Belgique.

"C'est le juge d'instruction qui décidera de la réouverture du musée", explique Philippe Blondin lundi, juste avant de se rendre à une réunion avec les représentants du Congrès Juif Mondial à Bruxelles. "J'ai compris qu'il y aurait une reconstitution, donc nous devons attendre l'extradition du suspect." Du côté du musée, on ignore les délais qui seront nécessaires. "Est-ce que la reconstitution aura lieu dans les jours qui viennent? Est-ce qu'elle pourra se faire si le musée est ouvert? Tout cela dépend du juge d'instruction, à qui nous avons signalé notre désir de rouvrir au plus vite." Le directeur du musée n'est pas rassuré bien que le suspect ait été arrêté. Philippe Blondi craint surtout "qu'il ne devienne une idole pour certaines personnes". Philippe Blondin qualifie d'incompréhensible le fait qu'une institution culturelle doive être surveillée de la sorte. Cette surveillance ne faiblira d'ailleurs pas malgré les travaux de rénovation prévus au musée.

 

Belga

Et aussi