Art Brussels et l'ombre de Jan Hoet

Art Brussels quitte le plateau du Heysel. La Foire d’art contemporain s’installe cette année à Tour et Taxis, du 22 au 24 avril. Elle prend une taille plus humaine. Le nombre de galeries a diminué d’un quart. Cent quarante et une galeries sont réparties dans trois sections bien distinctes : Prime, réunit les galeries établies avec les artistes reconnus ; Discovery, les galeries qui ont moins de 8 ans d’existence et Rediscovery, quatorze galeries qui mettent en valeur des artistes du XXe siècle, de 1917 à 1987.

Le projet phare de l’édition 2016 est une exposition hommage à Jan Hoet, disparu en 2014. Jan Hoet était le pape de l’art contemporain en Flandre. Le fondateur du Smak, le musée d’art contemporain à Gand, était un grand curateur d’exposition. Conservateur invité de la Documenta IX de Kassel en 1992, il jouissait d’une reconnaissance internationale.

L’exposition Cabinet d’amis dont le titre fait référence à l’exposition culte Chambres d’amis organisée à Gand en 1986. Elle réunit des œuvres offertes par des artistes amis et des documents multiples. La scénographie est conçue à la manière d’un cabinet de curiosités par l’artiste Richard Venlet qui inclut un espace circulaire dans le vaste hall de l’Hôtel de la Poste. Une exposition muséale.

 

Interview de Katerina Gregos, directrice artistique de la foire et curatrice de l’exposition, par Pascal Goffaux.