André Stas sur le ring en hommage au Cirque divers

André Stas au Jardin du paradoxe
3 images
André Stas au Jardin du paradoxe - © RTBF Pascal Goffaux 2018

Le Cirque Divers, fondé à Liège, a été un haut lieu de contre-culture, entre 1977 et 1999. Situé en Roture, il était à la fois un cabaret-théâtre et une galerie d’art proposant des concerts, des expositions, des lectures, des conférences, des happenings et des performances. L’esprit situationniste soufflait sur le lieu.

Au Cirque divers, on croisait des membres du mouvement actionniste Panique – Topor et Arrabal - , la musicienne Laurie Anderson, les plasticiens Ben, Orlan, Robert Filliou, … et le pataphysicien André Stas, écrivain et plasticien.  Héritier du dadaïsme, il est un pilier du Cirque Divers et une mémoire vivante de l’époque. Il fera son cirque et ne parlera qu’en présence de son avocat du diable le samedi 19 mai à 15 h au Musée de la Vie wallonne dans le cadre de l’exposition Le Jardin du Paradoxe. Des performances se succéderont sur le ring installé au cœur de l’espace.