"Africart" : une galerie numérique de l'art africain

Ce réseau social de promotion artistique de l’art du continent africain a été lancé par Franck Yoboué, un animateur socio-culturel ivoirien.

 

Partant du constat qu’il existait très peu d’initiatives de promotion de l’art et des artistes africains, l’homme installé à Abidjan a voulu combler ce vide. Africart est né de cette envie de mettre en valeur les différentes formes d’arts et cultures africaines à travers des artistes porte-étendards. Concrètement, Africart prend la forme d’un réseau social sur lequel les artistes s’inscrivent et mettent en ligne leurs réalisations diverses : photographies, titres musicaux ou encore vidéos. Le but est de devenir une véritable vitrine digitale pour les artistes et les chercheurs de pépites. Le grand public pourra aussi apprécier la diversité artistique et découvrir des artistes émergents.

 

Africart sera prochainement lancé dans plusieurs pays africains et compte 10 catégories : cinéma, comédie, danse, enfant, mode, musique, peinture, photographie, sculpture et documentaire, d’autres seront ajoutées par la suite. Le réseau social est disponible via le site web mais également via une application gratuite sur téléphone. Plusieurs artistes africains ont déjà salué l’initiative qui permet aux artistes de se connecter au reste du monde mais aussi aux expatriés africains de se tenir au courant de l’actualité de leur pays d’origine. Le concepteur Franck Yoboué espère atteindre un million d’utilisateurs en un an.

 

 

Le site web Africart est à découvrir prochainement.