À Potsdam, un milliardaire allemand ouvre le Musée Barberini

La ville allemande de Potsdam dispose d'un nouveau musée privé, le Barberini, fondé et financé par le magnat des affaires Hasso Plattner, 113e fortune mondiale selon le classement du magazine "Forbes".

Le 20 janvier, l'Allemagne célébrait l'inauguration de son nouveau musée d'art, le Barberini, installé dans un ancien palais baroque construit en 1771 par Frédéric II. Le fondateur du musée, Hasso Plattner, a investi environ 60 millions d'euros dans la rénovation du bâtiment, détruit lors d'un bombardement pendant la Seconde Guerre mondiale. En plus des deux expositions inaugurales, le musée propose une petite exposition intitulée "Palais Barberini. Geschichten eines Hauses" ("Palais Barberini: Histoires d'un bâtiment"), qui retrace l'histoire du palais.

La première des deux expositions inaugurales du musée, "Impressionismus. Die Kunst der Landschaft" ("Impressionnisme: l'art du paysage"), présente des œuvres issues de la collection privée de l'homme d'affaires, ainsi que d'autres œuvres en prêt. Parmi elles, des œuvres de Claude Monet et d'Auguste Renoir. La seconde exposition, "Klassiker der Moderne. Liebermann, Munch, Nolde, Kandinsky", propose, comme son nom l'indique, des "classiques de l'art moderne", parmi lesquelles les "Jeunes Filles sur un pont" d'Edvard Munch.

Une naissance mouvementée

Dès le début, le projet de Hasso Plattner pour le Barberini a rencontré de nombreux obstacles, au sujet de l'emplacement du musée mais aussi des œuvres exposées lors de l'inauguration. Dans un entretien avec le quotidien britannique The Guardian, Plattner défendait ainsi son projet, en soulignant les bénéfices qu'en retirerait la ville de Potsdam, à 30 kilomètres environ de Berlin: "J'espère que les sceptiques verront bientôt ce que le musée apporte à la ville, en y attirant de très nombreux amateurs d'art et en apportant la touche finale à la recréation du centre historique de Potsdam".

L'achèvement de la rénovation du palais, ainsi que l'installation du Musée Barberini sur trois de ses étages, marque la fin de la reconstruction du quartier d'Alter Markt, un projet urbanistique destiné à rajeunir le centre de Potsdam. Le palais a été transformé par l'architecte berlinois Thomas Albrecht en tout juste trois ans, de 2013 à 2016.

Les deux expositions "Impressionnisme: l'art du paysage" et "Classiques de l'art moderne: Liebermann, Munch, Nolde, Kandinsky" se déroulent du 23 janvier au 28 mai.