755.000 visiteurs pour "Etre moderne: le MoMA à Paris" à la Fondation Louis Vuitton

L'exposition "Etre moderne: le MoMA à Paris", qui a fermé ses portes lundi à la Fondation Louis Vuitton, a attiré en quatre mois et demi quelque 755.000 personnes, a annoncé mardi l'établissement parisien.

Le week-end festif de clôture, pendant lequel la Fondation avait prolongé ses horaires d'ouverture et programmé des concerts, cours de danse et ateliers sur l'art et la culture américaine, a enregistré à lui seul 34.730 visites.

"Etre moderne", co-organisée avec le Museum of Modern Art de New York, a présenté quelque 200 oeuvres de la collection du MoMA, acquises depuis sa création en 1929.

Peinture, sculpture, architecture, photographie, mais aussi design et cinéma: la diversité des supports mis en avant illustre la "pluridisciplinarité" du MoMA, avait expliqué Suzanne Pagé, directrice artistique de la Fondation à l'ouverture de l'exposition en octobre.

Pour Glenn Lowry, directeur du MoMA, l'exposition a fait office de "manifeste" de ses nouvelles orientations pour l'institution, celui-ci ayant lancé des travaux pour augmenter l'espace d'exposition de près de 5.000 mètres carrés.

Globalement, sur l'année 2017, la Fondation Louis Vuitton a accueilli 1.402.245 visiteurs.

Un succès surtout dû à l'exposition "Icônes de l'art moderne - La Collection Chtchoukine". Elle a accueilli plus de 1,2 million de personnes (9.800 par jour) entre octobre 2016 et mars 2017 venues admirer cet ensemble unique de 278 chefs-d'œuvre de l'art moderne, constitué par l'homme d'affaires russe Sergueï Chtchoukine.

"Icônes" a ainsi établi "en France le record de fréquentation d'une exposition d'art", selon la Fondation Louis Vuitton.


AFP