750 ans d'arts de la médecine et de la pharmacie à l'Hôpital Notre-dame à la Rose

La salle des malades de l'Hôpital Notre-Dame à la Rose
La salle des malades de l'Hôpital Notre-Dame à la Rose - © DR

Comment conçoit-­on le corps au Moyen Age ? Sur quelles théories reposent les pratiques médicales ? Comment et avec quoi fabrique-­t-­on les médicaments ? Comment se déroule un rendez-vous chez le médecin ? Comment pratique-­t-­on l’anesthésie ? À travers six thèmes, l’exposition "La Santé au Moyen Age" invite le visiteur à s’identifier de façon concrète et didactique au médecin ou au patient à la fin du Moyen Age en Occident.

 

Fondé au milieu du 13e siècle, lHôpital Notre-Dame à la Rose, à Lessines est resté en activité jusqu’en 1980. Aujourd’hui transformé en musée, il propose une collection unique d’objets artistiques, médicaux et pharmaceutiques.

Un site architectural exceptionnel
La magie de l’Hôpital Notre-Dame à la Rose tient en partie à son cadre architectural, classé "patrimoine exceptionnel de Wallonie" en 1993. Outre le bâtiment hospitalier proprement dit, le site comprend également une ferme, un moulin, des jardins potagers et de plantes médicinales, une glacière… soit 20 salles d’exposition en tout.

Une collection impressionnante
Dans ces lieux chargés d’histoire, le visiteur peut admirer une partie de la remarquable collection d’objets artistiques, usuels et médicaux de l’Hôpital. Au fil des siècles, l’Hôpital a accumulé près de 800 étains, 140 pièces d’argenterie et d’orfèvrerie, de nombreux cuivres, des pièces de porcelaine, des linges précieux, etc. Il possède également près de 1500 livres, dont de fascinantes pharmacopées des 17e et 18e siècles. Certaines recettes "médicinales" comportent des ingrédients plutôt surprenants, de la poudre de crapaud ou des morceaux de serpents séchés, par exemple.

Les collections consacrées aux sciences médicales, pharmaceutiques et hospitalières sont replacées dans leur contexte et présentées dans les salles mêmes où elles ont servi. On peut visiter la reconstitution d'une pharmacie du 17e siècle et une cuisine, ou bien une salle consacrée à l’Helkiase, médicament à base de sels de mercure et d’acide borique élaboré à l’Hôpital Notre-Dame à la Rose et qui a connu un succès international à la fin du 19e-début du 20e siècle. Sans oublier les grandes salles hospitalières qui ont vu défiler pendant sept siècles des milliers de patients. De quoi satisfaire la curiosité des férus d’histoire (médicale).

En pratique

L'Hôpital Notre-Dame à la Rose rouvrira ses portes dès le samedi 13 juin, et propose l'exposition du "La santé au Moyen Age", jusqu'au 30 novembre.

Plus d'infos sur les modalités d’accueil et horaires de visite sur le site officiel.