2020 : année des enchères en ligne, avec plus d'un milliard de dollars dépensé

Les ventes aux enchères en ligne ont augmenté de 524% en 2020, selon un nouveau rapport d'ArtTactic.
Les ventes aux enchères en ligne ont augmenté de 524% en 2020, selon un nouveau rapport d'ArtTactic. - © alexsl / IStock.com

Le marché de l’art a changé depuis le début de la pandémie. Les maisons de vente aux enchères ont augmenté leur offre numérique, et l’idée d’acheter des œuvres sans les avoir vues "en vrai" est bien plus installée. Le phénomène est tel que les enchères en ligne ont dépassé la somme record d’un milliard de dollars en 2020.

Ces ventes d’art en ligne ont augmenté de 524% pour atteindre 1,05 milliard de dollars, un record. Autrefois marginales, elles représentent désormais 14% du marché mondial des ventes aux enchères. Les leaders du secteur, Christie’s, Sotheby’s et Phillips, ont tous investi dans de nouveaux formats numériques pour pallier la fermeture des salles de vente et des espaces d’exposition physiques face à la pandémie.

Au total, plus de 640 ventes aux enchères dématérialisées ont été organisées en 2020, notamment durant le second semestre de l’année. Soit trois fois plus qu’en 2019. Sotheby’s est à l’origine de la plupart d’entre elles (69,1%), tandis que Christie’s et Phillips sont plus en retrait sur ce marché (avec respectivement 29,6% et 1,3%). Selon ArtTactic, le prix moyen des lots proposés en ligne a également augmenté de 150,6% au cours des douze derniers mois, jusqu’à atteindre 20.693 dollars.

Les œuvres d’art sont particulièrement mises à l’honneur durant les ventes aux enchères dématérialisées. Elles ont généré 567,8 millions de dollars l’année dernière. Les bijoux et montres de collection ont également fait fureur en ligne, rapportant 193,1 millions de dollars aux maisons de vente (+ 363,1%). Même constat pour les voitures ainsi que le mobilier design et les arts décoratifs, dont les ventes ont respectivement rapporté 111,7 millions et 81,4 millions de dollars.