Une statue rare de Giacometti en vente chez Sotheby's, pour au moins 90 millions de dollars

90 millions de dollars : c'est l'enchère d'entrée pour participer à la vente d'une statue rare de Giacometti chez Sotheby's
90 millions de dollars : c'est l'enchère d'entrée pour participer à la vente d'une statue rare de Giacometti chez Sotheby's - © Courtesy of Shoteby's

Avis aux collectionneurs. Sotheby's proposera prochainement à la vente une statue monumentale d'Alberto Giacometti, intitulée Grande Femme I. Et qui dit lot d'exception, dit stratégie d'enchères originale. Les collectionneurs peuvent soumettre leurs offres en ligne jusqu'au 27 octobre, à condition qu'elles s'élèvent au minimum… à 90 millions de dollars.

Toutes les offres seront évaluées par l'avocat général de Sotheby's et un auditeur externe, qui concluront alors la vente de Grande Femme I avec l'acheteur ayant proposé le prix le plus élevé. Une somme qui pourrait dépasser les 100 millions de dollars, étant donné que les oeuvres de l'artiste suisse battent régulièrement des records aux enchères. 

Le dernier en date concerne la sculpture L'Homme au doigt, qui avait rapidement dépassé son estimation de 130 millions de dollars pour être adjugée à 141,3 millions de dollars chez Christie's New York en 2015. Autre belle enchère pour L'Homme qui marche I, qui avait atteint 104,3 millions de dollars chez Sotheby's en 2010. 

Selon Sotheby's, Grande Femme I pourrait connaître un destin similaire.

"Des œuvres de cette ampleur et de cette grandeur réalisées par l'artiste ont atteint des prix records aux enchères, des œuvres comparables se vendant à plus de 100 millions de dollars. 'Grande femme I' est la réalisation finale de Giacometti, à la fois de son ambition de sculpter dans des proportions massives et obsédantes, et de son dévouement au sujet féminin", affirme dans un communiqué Brooke Lampley, vice-présidente du département "Global Fine Arts".

Grande Femme I appartient à une série de quatre statues monumentales de femmes que Giacometti a créées en 1960 pour une installation extérieure au Chase Manhattan Plaza à New York. Si cette installation n'a finalement jamais vu le jour, les statues de la série Grandes Femmes sont devenues des icônes à part entière, et ont été largement exposées à la fois indépendamment et comme un ensemble depuis leur conception.

Bien que Sotheby's n'ait pas révélé l'identité du vendeur de Grande Femme I, Bloomberg affirme qu'il s'agirait de milliardaire américain Ron Perelman. Le magnat des cosmétiques aurait déjà vendu pour plus de 350 millions de dollars d'œuvres d'art.