Protection du patrimoine à Bruxelles : à 60 ans, la piscine du Neptunium se prépare à subir une cure de jouvence

Protection du patrimoine à Bruxelles: à 60 ans, la piscine du Neptunium se prépare à subir une cure de jouvence
Protection du patrimoine à Bruxelles: à 60 ans, la piscine du Neptunium se prépare à subir une cure de jouvence - © RTBF

Le Neptunium, la piscine communale de Schaerbeek, subira au cours des prochains mois une rénovation en profondeur destinée à adapter les installations aux nouvelles normes de sécurité et d'hygiène mais aussi à réduire la consommation d'énergie.

Le programme du chantier dont Beliris a annoncé le démarrage lundi comprend un désamiantage, des interventions sur les structures de béton, une réparation de l'étanchéité, un renouvellement des installations électriques et des actions pour économiser l'énergie et améliorer le confort des baigneurs, le tout sans porter atteinte aux éléments patrimoniaux de cet ensemble moderniste des années '50.

Selon Beliris, les circuits "pieds chaussés" et "pieds nus" sont entièrement repensés. Les vestiaires collectifs sont relocalisés au niveau inférieur et les vestiaires individuels au niveau intermédiaire sont reconstruits et dotés de casiers. Des vestiaires familiaux et pour les personnes à mobilité réduite complètent aussi l'aménagement.

Un système de surveillance avec caméras subaquatiques et aériennes sera installé dans la piscine pour prévenir les noyades.

Enfin, l'intérieur sera rafraîchi dans le respect de l'architecture originale du bâtiment, un exemple moderniste des années 50. Les vestiaires en forme de cabines, les balustrades faisant référence à la proue d'un bateau et les autres éléments typiques d'un style qui évoque les paquebots transatlantiques de l'entre-deux-guerres sont préservés.

Coût de la rénovation prise en charge par Beliris, en collaboration avec la commune de Schaerbeek : 7,7 millions d'euros. La fin du chantier, qui engendre la fermeture de l'infrastructure au public, est prévue pour la fin de l'année prochaine.