Moins de maxi-ventes aux enchères d'art lors du millésime 2019

Les "Meules", de Claude Monet, sont la seule œuvre à avoir dépassé les 100 millions en 2019.
Les "Meules", de Claude Monet, sont la seule œuvre à avoir dépassé les 100 millions en 2019. - © Image Courtesy of Sotheby's

Un Claude Monet a certes été adjugé à plus de 100 millions de dollars en 2019, mais derrière ce record pour une toile impressionniste se cache un net recul du nombre de maxi-enchères l’an dernier, selon une base de données de l’AFP. Seulement 18 enchères ont dépassé la barre de 30 millions de dollars en 2019, parmi lesquelles 15 tableaux et trois sculptures. En comparaison, 33 œuvres avaient dépassé ce seuil en 2018 et 28 en 2017. Il faut remonter à 2011 pour trouver un millésime moins fourni (16 ventes).

La plus grosse enchère de l’année a été atteinte par des "Meules" de Claude Monet (1840-1926), une huile sur toile peinte durant l’hiver 1890-1891 dans sa maison de Giverny, en Normandie. Vendue en mai par l’antenne new-yorkaise de Sotheby’s, elle a atteint 110,7 millions de dollars, établissant les records d’enchères pour un Monet et pour un tableau impressionniste. Mais la toile du peintre français n’est que la 10e plus grosse enchère d’art de l’histoire, loin derrière le record absolu du "Salvator Mundi" de Léonard de Vinci, adjugé à 450,3 millions en 2017. Les "Meules" sont, en outre, la seule œuvre à avoir dépassé les 100 millions en 2019. Alors que deux pièces avaient atteint de tels sommets en 2018, trois en 2017 et 2015.

Record d'enchères pour un artiste vivant

Pour l’année 2019, une sculpture de Jeff Koons, "Rabbit" (91,1 millions), et une toile de Robert Rauschenberg, "Buffalo II" (88,8 millions), complètent le podium. La sculpture de Koons a établi le record absolu d’enchères pour un artiste vivant. Six autres œuvres ont dépassé les 50 millions de dollars en 2019, dont une nature morte de Paul Cézanne, "Bouilloire et fruits" (59,3 millions), et une "Femme au chien" de Pablo Picasso (54,9 millions).

Outre Monet, Koons et Rauschenberg, d’autres artistes ont établi leur record personnel en 2019, parmi lesquels l’Américain Ed Ruscha (52,5 millions), le peintre franco-chinois San Yu (38,8 millions) et la plasticienne franco-américaine Louise Bourgeois (32,1 millions). Louise Bourgeois, qui doit son record à une de ses emblématiques sculptures d’araignées, est la seule femme à avoir dépassé 30 millions de dollars en 2019. Avant elle, seule l’Américaine Georgia O’Keefe avait réalisé cet exploit, en 2014.

La majorité des maxi-enchères adjugées en 2019 l’ont été à New York (14 sur 18), devant Londres (trois) et Hong Kong (une). Onze ventes ont été réalisées par la maison Christie’s, sept par Sotheby’s.