Les stars de la K-pop BTS dévoilent un projet artistique à Londres

Le groupe a collaboré avec des artistes du monde entier dont l'Argentin Tomas Saraceno ou le Britannique Antony Gormley pour une série d'expositions qui seront présentées à Séoul, Londres, Berlin, Buenos Aires et New York.
Le groupe a collaboré avec des artistes du monde entier dont l'Argentin Tomas Saraceno ou le Britannique Antony Gormley pour une série d'expositions qui seront présentées à Séoul, Londres, Berlin, Buenos Aires et New York. - © Astrid Stawiarz - AFP

Les stars de la pop coréenne BTS ont participé mardi à Londres au lancement d’un projet international d’art moderne, cherchant à mettre leur énorme popularité au service de créations favorisant la diversité. Le groupe a collaboré avec des artistes du monde entier, dont l’Argentin Tomas Saraceno ou le Britannique Antony Gormley pour une série d’expositions qui seront présentées à Séoul, Londres, Berlin, Buenos Aires et New York. Ce projet, baptisé "Connect, BTS", s’est appuyé sur le plaidoyer du groupe en faveur de "la diversité, l’amour et l’attention aux marges". Dans chacune des expositions, les membres du boy band présenteront les œuvres d’art dans des vidéos.

BTS (abréviation de Bangtan Sonyeondan, qui signifie "Boys-scouts résistants aux balles") est un phénomène musical planétaire. Il est le premier groupe de K-pop à avoir atteint le sommet des ventes aux États-Unis et en Grande-Bretagne et a enchaîné les concerts à guichets fermés à Los Angeles, Chicago ou Londres ou encore enflammé en juin un Stade de France plein à craquer. Les sept garçons, tous âgés d’une vingtaine d’années, attentifs à leur look, avec leurs coupes de cheveux soignées, leur rouge à lèvres et leurs boucles d’oreilles, séduisent une génération à l’aise avec la question de l’identité de genre.

Bénéficier de leur popularité

"Nous avons toujours été inspirés par la capacité de la musique à communiquer au-delà des frontières et des barrières, ce qui n’est pas très différent de ce que fait l’art", a expliqué le membre du groupe Suga, qui s’exprimait par vidéoconférence depuis Séoul lors du lancement du projet aux Serpentine Galleries de Londres.

L’œuvre qui y est présentée, baptisée "Catharsis", plonge le visiteur dans une forêt ancienne réinventée filmée en une seule longue prise de vue. Réalisée par l’artiste danois Jakob Kudsk Steensen, elle est visible jusqu’au 15 mars. Les instigateurs du projet "Connect, BTS" espèrent bénéficier de leur énorme popularité. "Ce projet encouragera à apprécier la diversité et ouvrira la voie à de nouvelles synergies", a déclaré son directeur artistique Daehyung Lee.