Le lion mécanique de Léonard de Vinci exposé à Paris

Le lion mécanique de Léonard de Vinci reconstitué
4 images
Le lion mécanique de Léonard de Vinci reconstitué - © THOMAS SAMSON - AFP

Le fameux lion mécanique conçu par Léonard de Vinci a été pleinement reconstitué et présenté mercredi à l'Institut culturel italien à Paris, où il restera un mois en hommage au grand maître de la Renaissance, cinq cents ans après sa mort. Cet automate de 2 mètres de haut et 3 mètres de long, en bois, doté d'un mécanisme métallique, a été présenté sur une estrade. Sur commission du pape Léon X, il avait été conçu par l'artiste toscan. Sa fonction était royale : le lion devait avancer solennellement quelques mètres vers François Ier et faire tomber à ses pieds une gerbe de lys, son ventre s'ouvrant pour libérer ces fleurs symbolisant Florence. Il aurait ainsi servi à quelques reprises.

Grâce à un long travail de chercheurs du Leonardo 3 Museum de Milan, un des traités de Léonard, le Codex Madrid I, retrouvé récemment, s'est révélé être l'écrin dans lequel étaient gardées les notes du projet. Sur un seul indice au départ, la machine a été reconstituée, la 3D permettant de la visualiser précisément. Mais comme l'a expliqué le directeur scientifique du Leonardo 3 Museum, Mario Taddei, il était ardu de déchiffrer toutes ces notes éparses et il a fallu faire des hypothèses savantes pour le reconstituer.

Ces manuscrits embrouillés "ont plus de secrets que la Joconde. En écrivant ces feuillets, il réfléchissait pour lui-même", a souligné M. Taddei. Sur quelque six mille feuillets, Léonard aurait imaginé les plans de centaines de machines, dont seulement quelques unes ont dû être réellement construites et fonctionner, comme le lion mécanique. Ainsi Vinci se révèle un précurseur en mécanique, annonçant la robotique moderne. "Imaginez dans une salle d'il y a cinq cents ans ! Ce robot devait provoquer stupeur, épouvante, on devait y voir une intervention magique", a observé M. Taddei. Passionné également de physique, d'anatomie, de botanique, le génie de la Renaissance "aura investi davantage dans la recherche scientifique que dans la peinture", même s'il est aujourd'hui surtout reconnu pour cette dernière, souligne le chercheur italien.

La réalisation en bois est accompagnée d'une présentation multimédia qui permet de naviguer dans le Codex. La machine restera exposée jusqu'au 9 octobre à l'Institut culturel italien. Léonard de Vinci est mort à Amboise il y a 500 ans. Il aura vécu les trois dernières années de sa vie en France. Parmi les nombreuses expositions et manifestations prévues, en Italie, en Touraine, une grande exposition doit démarrer le 24 octobre au Louvre à sa mémoire.

Un reportage de la RAI sur les travaux de reconstitution

Un reportage (en italien) sur l'atelier de reconstitution