Le BPS22 rend un bel hommage à Marthe Wéry

Marthe Wéry au BPS 22
3 images
Marthe Wéry au BPS 22 - © Leslie Artamonow

Le BPS 22, Musée d’art de la Province de Hainaut, installé à Charleroi possède un fonds important d’œuvres de Marthe Wéry. L’artiste, née à Bruxelles en 1930, décède en 2005, peu après sa dernière exposition Les couleurs du monochrome, organisée par le BPS 22, au Musée des Beaux-Arts de Tournai, dans le cadre de Lille 2004, Capitale européenne de la Culture. La collection du BPS 22 permet de baliser le parcours de l’artiste.

Des premières compositions géométriques de la fin des années soixante à l’approche radicale des fondamentaux de la peinture que Marthe Wéry interroge à partir du début des années septante après la découverte du minimalisme américain et à la suite d’une prise de conscience d’une voie ouverte par la théorie de l’unisme rédigée en 1925 par le constructiviste polonais Strzeminski. Le tableau est un tout. La peinture est une unité. L’œuvre de Marthe Wéry, radicale, n’en refuse pas moins la sécheresse. Elle s’inscrit aujourd’hui encore dans un processus de vie.

L’exposition présentée au BPS 22 jusqu’au 23 juillet est d’une absolue beauté.

L'interview de Pierre-Olivier Rollin, directeur du BPS22 et curateur de l'exposition