"La partie de tennis", de Théo van Rysselberghe aux enchères le 4 juin à Paris

La partie de tennis, de Theo Van Rysselberghe
La partie de tennis, de Theo Van Rysselberghe - © LAURIE DIEFFEMBACQ - BELGA

"La Partie de tennis", l’un des tableaux néo-impressionnistes les plus emblématiques du peintre belge Théo van Rysselberghe, figurera parmi les œuvres phares de la vente d’Art Impressionniste et Moderne de Christie’s à Paris le 4 juin prochain. L’œuvre est estimée entre deux et trois millions d’euros, indique la maison de ventes.

Initialement prévue pour le 27 mars dernier, la vente avait dû être reportée à la suite des mesures prises pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus.

Peinte en 1889, "La Partie de tennis" plonge le spectateur au cœur de la maison de campagne située à l’abbaye d’Aulne et louée par la belle-famille de l’artiste, les Monnom. Il s’agit de l’un des tableaux néo-impressionnistes les plus emblématiques de la période pointilliste de Théo van Rysselberghe, souligne Christie’s.

L’artiste français Henri de Toulouse-Lautrec avait fait l’acquisition de la toile directement auprès du peintre avant de la céder par ses descendants à une famille toulousaine.

L’œuvre, dévoilée sur le marché pour la première fois depuis sa réalisation, est exposée depuis quelques jours et jusqu’à ce vendredi 18h00 chez Christie’s à Bruxelles. Sa valeur est estimée entre deux et trois millions d’euros.