L'exposition "Paul Delvaux - L'homme qui aimait les trains" inaugurée à Train World

L'exposition "Paul Delvaux - L'homme qui aimait les trains" est inaugurée à Train World.
5 images
L'exposition "Paul Delvaux - L'homme qui aimait les trains" est inaugurée à Train World. - © CAROLINE HUSSIN - BELGA

Á l'occasion des 25 ans de son décès, Paul Delvaux (1897-1994), dont une grande partie de l'œuvre s'inspire du monde ferroviaire, est mis à l'honneur dès ce mardi au Train World, jusqu'au 15 mars 2020. Le musée des chemins de fer expose pour l'occasion une cinquantaine de pièces et d'objets personnels du peintre surréaliste, provenant du musée qui lui est consacré à Saint-Idesbald et de collections privées. Un train de la SNCB aux couleurs de l'artiste circule également sur le réseau.

Les amateurs de Paul Delvaux seront comblés : voici que ce passionné de trains est exposé au cœur même du lieu qui rassemble les pièces les plus précieuses du patrimoine ferroviaire belge. Une jeune fille en robe rouge, présente sur plusieurs peintures de Paul Delvaux, sur le quai d'une gare, prend vie pour l'exposition et guide le visiteur tout au long du parcours. Parmi les toiles, dessins et tableaux de l'artiste, que le public peut découvrir, figurent des œuvres phares comme "La Gare forestière" (1960), ainsi que des tableaux mettant en scène des femmes dans l'univers des trains, comme "L'Âge de fer" (1952) ou "Le voyage légendaire" (1974).

Ces œuvres rejoignent pour quelques mois les quatre peintures de Paul Delvaux "Gare la Nuit I & II" et "Gare de Jour I & II", qui ont définitivement pris leurs quartiers au sein du musée au début du mois de septembre. Sophie Dutordoir, CEO de la SNCB, a tenu à mettre ces tableaux, présents dans son bureau, à disposition du grand public. Il s'agit de la troisième exposition temporaire au sein de Train World, inauguré en 2015. Depuis son ouverture, le musée a accueilli 575 000 visiteurs. Son directeur, Pieter Jonckers, espère attirer 80 000 personnes à l'exposition Delvaux.