Invasion d'hommes de gomme !

Le calme d’une ville japonaise se voit perturbé par l’arrivée de deux humanoïdes à la démarche totalement désarticulée. Que dis-je ? Une troupe entière de ces silhouettes lâches déambule dans la métropole, la plongeant dans une absurdité totale. 

Time for sushi est la nouvelle vidéo de l’artiste David Lewandowski. Elle fait partie d’une série mettant en scène ces mêmes personnages dans des situations différentes. Que ce soit sur une autoroute ou bien sur le chemin du supermarché, ces individus venus d’un autre monde s’écrasent et se plantent infiniment.

Vous vous sentez peut-être mal à l’aise à la vue de ces créatures… et c’est normal. Intégrés dans un univers si semblable au nôtre, les personnages nous ressemblent physiquement et pourtant leur comportement est bien plus proche de celui d’un mollusque !

Cela fait écho à la théorie de "la vallée de l’étrange" (ou uncanny valley), conceptualisée par le roboticien Masahiro Mori dans les années 1970. Selon lui, plus un androïde est similaire à un être humain, plus ses imperfections nous paraissent monstrueuses. De nombreux artistes ont approché ce concept, et l’animatronique de l'artiste américain Jordan Wolfson en est un exemple pour le moins parlant : il exposait, en 2014, un pantin aux apparences féminines, se déhanchant frénétiquement face à un miroir, nous renvoyant un regard insoutenable.

Mais ici, la gêne laisse vite place au sourire et l’atmosphère prend finalement un tournant poétique. Ces corps en mouvements perpétuels ne seraient-ils pas une métaphore humoristique de nos trains de vie effrénés, du monde dans lequel on se déplace sans même réfléchir à l’arrivée ?

Outre son approche artistique et loufoque de la 3D, Lewandowski a également su démontrer l’ampleur de ses talents sur grand écran : il est l’auteur des effets spéciaux des films Tron Legacy et Oblivion.