Fort d'Emines, Juan Paparella

Fort d’Emines, Juan Paparella
6 images
Fort d’Emines, Juan Paparella - © RTBF Pascal Goffaux 2018

Emines-18 est l’exposition d’art contemporain présentée dans un des neuf forts construits autour de Namur entre 1888 et 1892. Le fort d’Emines utilisé pendant la grande guerre est à présent occupé artistiquement par  Georges Rousse, Renato Nicolodi et Juan Paparella. L’exposition est accessible les dimanches entre 13h30 et 17h du 7 juillet au 11 novembre.

Juan Paparella est un artiste d’origine argentine, né à Buenos Aires en 1965. Il est installé en Belgique depuis 1991. Le feu est un élément essentiel dans son travail. La fumée attaque la surface des objets et la trace donne l’illusion de la combustion dans l’instant du regard. Juan Paparella intervient au Fort d’Emines dans une aile du bâtiment. En entrant dans l’espace d’exposition, le visiteur marche sur un texte imprimé et en foulant le sol, les semelles recouvrent de terre et d’eau les mots qui s’effacent progressivement. Ils sont extraits du journal du Brigadier Michaux qui était artilleur au fort d’Emines en 1914. Juan Paparella présente dans différentes chambres des photos brûlées. Le papier sensible surexposé est brûlé par la lumière. Il ne laisse voir que le blanc du support en remplacement d’un partie de l’image enregistrée. Le spectateur ressent la disparition du récit et l’effacement du passé. Des papillons de nuit épinglés sur les parties blanches des photographies disent la fragilité de la vie et l’oubli annoncé de la trace mémorielle.

 

Juan Paparella est au micro de Pascal Goffaux.

Juan Paparella et l'exposition Emines-18