En 2020, Marina Abramović mettra aux enchères une œuvre d'art en réalité augmentée

La maison Christie's proposera au plus offrant la performance "The Life" de l'artiste serbo-américaine Marina Abramović.
2 images
La maison Christie's proposera au plus offrant la performance "The Life" de l'artiste serbo-américaine Marina Abramović. - © ANDREJ ISAKOVIC - AFP

La maison Christie's proposera au plus offrant la performance "The Life" de l'artiste serbo-américaine Marina Abramović, lors de ses ventes Frieze Week d'octobre 2020 à Londres. Pour apprécier cette œuvre high-tech, qui a été présentée pour la première fois dans les Serpentine Galleries de Londres en février dernier, les visiteurs doivent s'équiper d'un petit casque de réalité augmentée, pour que la "rencontre digitale" avec la "papesse" de la performance artistique se produise.

Contrairement à la réalité virtuelle, ce dispositif plus léger permet aux spectateurs de continuer à voir leurs pairs dans l'espace autour d'eux, alors qu'un hologramme de Marina Abramović apparaît et se déplace en suivant un cercle invisible d'environ cinq mètres de rayon. Son image disparaît et réapparaît à des intervalles semblant aléatoires.

Des possibilités infinies

Pour réaliser "The Life", l'artiste a collaboré avec le producteur et fondateur du studio Tin Drum (spécialisé dans la production de réalité mixte) Todd Eckert, qui a filmé sa performance de 19 minutes au moyen de 32 caméras sur fond vert. "Travailler avec cette nouvelle technologie, découvrir des possibilités infinies – parce que nous parlons de quelque chose qui est de l'ordre de la captation de l'essence de la performance – était, pour moi, révolutionnaire", a expliqué Abramović dans un communiqué, ajoutant aussi que l'œuvre se rapporte au thème de l'immortalité.

En octobre prochain, "The Life" deviendra la toute première œuvre d'art en réalité mixte à être proposée aux enchères. Christie's l'estime à 600 000 £ (environ 700 000 €), alors que sa fabrication aurait coûté 1 million de livres. À en croire The Art Newspaper, l'acquéreur de l'œuvre recevra l'enregistrement de la performance, ainsi que les casques nécessaires pour voir l'artiste en réalité augmentée. Le tout sera certifié par Marina Abramović. Il n'existe que trois éditions de "The Life" : Abramović gardera l'épreuve d'artiste.

L'intérêt croissant pour l'art high-tech

Comme l'a souligné le Financial Times, il n'est pas fréquent qu'une maison d'enchères vende une œuvre directement consignée par l'artiste au grand public, ces ventes sont habituellement réservées aux galeries. La vente de "The Life" coïncidera avec la grande exposition de l'artiste, organisée à la Royal Academy of Arts de Londres. Ce sera la toute première exposition d'une artiste féminine dans la galerie principale du musée en 250 ans. En amont de sa mise en vente, la performance effectuera une tournée mondiale dont les dates seront annoncées par Christie's au printemps 2020.

Cette future vente témoigne d'un intérêt grandissant pour l'art high-tech. En octobre 2018, Christie's était déjà devenue la première maison d'enchères à proposer une œuvre d'art créée par un algorithme. Le tableau, baptisé "Portrait of Edmond de Belamy", généré par une intelligence artificielle, avait été adjugé pour la somme inattendue de 432 500 $, soit plus de 40 fois sa mise à prix.

Sotheby's avait essayé de susciter le même engouement en 2019, avec "Memories of Passerby I", aussi créée par une intelligence artificielle, mais elle ne s'était vendue qu'à 32 000 £ (environ 37 000€).